Accueil Actualités Répression policière sur les opposants : Le silence bavard d’Idrissa Seck

Répression policière sur les opposants : Le silence bavard d’Idrissa Seck

Le sit-in du Front de résistance national prévu, hier, à la place Washington s’est  heurté  à une violente répression policière consécutive à l’interdiction préfectorale. Parmi  les opposants arrêtés, figure en bonne partie le vice-président de Rewmi, Déthié Fall. Mais pour autant, Idrissa Seck n’a daigné piper mot jusqu’au moment où nous mettions sous presse. De quoi retourne un tel mutisme, s’interroge nombre de Sénégalais ?

La solidarité agissante qui sied entre membres de l’opposition dite radicale n’a pas été au rendez-vous, hier, lors du sit-in du Front de résistance national (Frn) qui était prévu devant le ministère de l’intérieur. En effet, la manifestation a tourné court  autour du rond point Sandaga du fait de l’interdiction préfectorale qui invoquait des risques de troubles à l’ordre public. Plusieurs membres de l’opposition dont Déthié Fall, vice président de Rewmi, ont été arrêtés et  jetés manu militari dans les paniers à salade. Mais le plus cocasse dans cette affaire, c’est que tout le monde pouvait se taire sauf Idrissa Seck, un leader charismatique  perçu comme un challenger du président Macky et qui fait figure d’opposant assez aguerri. Les récriminations sur cette violente répression policière sur des opposants coïncident d’avec le bras de fer qui mine les relations entre le contrepouvoir et la majorité. Une dynamique dont Idy ne peut occulter au regard des  similitudes qui le lie à ce cadre stratégique. Mais voilà, il préfère se vautrer dans un silence assourdissant qui installe à la limite un malaise chez tous les opposants au régime de Macky. Et à quelques encablures de la présidentielle, ce morcellement du contrepouvoir pourrait probablement impacter négativement sur les résultats de l’échéance majeure dans le cadre des jeux d’alliance. Gageons  qu’Idy sortira de son mutisme inexpliqué  en faisant preuve de souplesse. A contrario, ce serait trop tard pour lui et son parti.

Assane SEYE-Senegal7

0 0 vote
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments