Reprise des cours : Les enseignants du Supérieur, sceptiques posent leurs conditions

1

La reprise des cours dans les universités fixée au 1er septembre ne se fera pas aussi facilement qu’annoncée par le ministre de l’Enseignement supérieur de la Recherche et de l’Innovation, Cheikh Oumar Anne le 26 mai dernier. Le Syndicats autonomes des enseignants du supérieurs exigent que les conditions sanitaires soient réunies pour que les cours puissent démarrer en présentiel à la date indiquée.

Dans sa livraison du jour, le journal EnQuête rapporte que les enseignants du Supérieur ne sont pas prêts à regagner les amphithéâtres tant que toutes les conditions sanitaires ne sont pas réunies.

Selon le Secrétaire général du Saes, Malick Fall, les enseignants attendent les conclusions des instances académiques qui doivent statuer sur les modalités d’organisation de la reprise des cours.

A.K.C – Senegal7

Show Comments (1)