Accueil Actualités (Résumé) LdC: Haaland et Dortmund éliminent Séville et rejoignent les quarts de...

(Résumé) LdC: Haaland et Dortmund éliminent Séville et rejoignent les quarts de finale

Ce mardi soir, le Borussia Dortmund affrontait le Séville FC en huitième de finale retour de l’UEFA Champions League. Au terme d’une partie folle, les deux équipes se sont quittés sur un nul (2-2). Mais ce sont les Allemands, vainqueurs à l’aller, qui rejoignent les 1/4 de finale de l’épreuve reine.

La guerre des étoiles. Ce mardi soir, plusieurs stars étaient sur le pont en Ligue des Champions. Du côté du Borussia Dortmund, Erling Braut Haaland, un temps incertain, était bien de la partie face à Séville. Le 17 février dernier dans la cité andalouse, le Norvégien avait signé un doublé lors de la victoire 3 à 2. Il comptait bien récidiver ce soir, lui qui était à la pointe de la formation allemande articulée en 4-3-3. En face, Julen Lopetegui misait sur le même schéma tactique, pour créer l’exploit et remporter ce 1/8ede finale retour de C1. La rencontre partait sur un rythme élevé et les deux équipes essayaient de mettre en place un pressing intense.

Mais Séville était plus inspiré et Lucas Ocampos était le premier à se signaler avec une frappe en force. Toutefois, Hitz veillait sur sa ligne (3e). Bien en place, les Espagnols monopolisaient le ballon et asphyxiaient des Allemands, qui avaient du mal à se dégager. En souffrance, le BVB était coincé dans sa moitié de terrain et tentait de repousser tant bien que mal les nombreux assauts de Séville. Haaland était même obligé de revenir aider ses coéquipiers en défense. Sans complexe, les Andalous dominaient clairement les débats. Ils mettaient le feu dans le camp allemand et se procuraient des occasions avec Suso (18e, frappe). Mais ils n’arrivaient pas à conclure. De son côté, Dortmund n’avait presque rien à se mettre sous la dent, notamment Haaland qu’on avait du mal à trouver.

Haaland a encore frappé
Et pourtant, le Norvégien ouvrait le score contre le cours du jeu à la 35e. Servi en retrait par Marco Reus, Haaland marquait d’un plat du pied gauche sur sa première occasion (1-0, 35e). Cette réalisation était un coup dur pour Séville, qui devait marquer 2 buts pour se qualifier à ce moment-là. Touchés, les Andalous avaient du mal à repartir tandis que le Borussia Dortmund gagnait en confiance avant la pause (1-0). Au retour des vestiaires, le BVB repartait fort et était proche de doubler la mise avec Hazard servi par Haaland (46e). L’action suivante, ce dernier y allait seul pour marquer. Le Norvégien faisait une percée gagnante et faisait le ménage dans la surface avant de fusiller Bounou dans un angle impossible (48e). Après consultation de la VAR, son but était annulé.

Mais un pénalty était accordé pour une faute sur lui juste avant. Il se chargeait de le frapper mais il était stoppé par Bounou (52e). Après une nouvelle utilisation de l’arbitrage vidéo, le pénalty était à retirer et cette fois-ci, le Norvégien marquait (2-0, 54e). Son 10ème but en 6 matches cette saison en C1. Séville réagissait et finissait par réduire la marque sur un pénalty d’En-Nesyri, après une faute de Can sur De Jong dans la surface (2-1, 68e). Les Andalous ne lâchaient rien tant défensivement (84e et 88e, occasions de Dahoud) qu’offensivement avec un but de la tête d’En-Nesyri (2-2, 90e+6). Mais c’était trop tard et Dortmund se qualifiait. Les Allemands rejoignent les 1/4e de finale de la Ligue des Champions.