L'Actualité en Temps Réel

Retard dans la nomination du PM : L’Unis menace de saisir la cour suprême

0

Le président de la république avait annoncé de nommer un premier ministre après les locales du 23 janvier dernier. Et depuis ,Macky Sall n’est pas passé à l’acte. Ce qui constitue une violation de la constitution pour certains qui pensent que dès l’instant que le poste a été rétabli par l’Assemblée nationale, le Chef de l’Etat doit obligatoirement nommer un premier ministre.

C’est le cas de l’Unis (union nationale des indépendants du Sénégal) qui met la pression au chef de l’Etat afin d’en nommer un, tel que prescrit par l’article 53 de la constitution.
Sinon, Amadou Gueye et ses camarades menacent d’ « attaquer ces irrégularités manifestes, récurrentes et suffisamment sérieuses devant la chambre administrative de la cour suprême pour forcer le président Macky Sall à se conformer à la loi qui le contraint à l’appliquer normalement, rigoureusement et sans délai ».
Excepté certains décrets qui en sont exempts, la plupart des décrets du président de la république, notamment ceux portant nomination aux emplois civils et militaires, doivent nécessairement être contresignés par le Pm. A défaut, ces décrets sont susceptibles d’illégalité et d’annulation. Ils peuvent être attaqués devant la cour suprême.
Diaraf DIOUF Senegall7

 

laissez un commentaire