Accueil Actualités (Rétro)/Basket, Handball et sports de combats: Entre apprentissage, déception couronnement et réclamations!

(Rétro)/Basket, Handball et sports de combats: Entre apprentissage, déception couronnement et réclamations!

Le Basket-ball : Une finale Afro-basket perdue et des limogeages

Tout comme le Football, les lionnes de la balle orange vont gratifier du public sénégalais des prestations de qualité. Menée par une talentueuse Aya Traoré, ces braves dames iront à l’assaut des sélections africaines pour le sacre final lors de l’Afrobasket 2019 qui s’est tenue sur leurs propres terres. Pendant tout leur parcours, les lionnes feront vibrer Dakar Arèna où les spectateurs et les téléspectateurs derrière le petit écran les poussaient fièrement. Mais comme leurs homologues du football, elles n’iront pas plus loin que la finale puisqu’elles seront battues, le 18 août 2019, par une équipe nigériane très forte.

Sur le plan local, les équipes de l’ASC Ville de Dakar chez les dames et la Douane chez les hommes continuent d’imposer leur hégémonie pendant que le Saint-Louis Basket Club et Dakar Université Club sont relégués au rôle de dauphins .

Championnat D1 et D2 

Une saison qui a tiré en longueur et dominée par l’As Douanes chez les Hommes et l’Asc Ville de Dakar chez les Dames. Ces deux équipes ont presque tout raflé: Coupe du Sénégal, Championnat. En D2, le tournoi qui s’est joué à Dakar a vu le sacre de l’Iseg chez les garçons et CEMT de Ziguinchor chez les Dames.

L’année 2019 c’est aussi pour le basketball le limogeage  en décembre du DTN Maguette Diop, et du coach de l’équipe féminine Cheikh Sarr pour non atteinte des objectifs fixés.

Mondial Handball

2019 a été une année de déception et d’apprentissage pour les Lionnes du Sénégal. Lesquelles ont d’ailleurs récemment participé au Mondial du Japon et terminé à la 18e place. Les filles de Frédéric Bougeant ont quand même réussi à décrocher 02 victoires (contre le Kazakhstan, 30-20 et contre le Congo 28-23).

JO Handball

Le Sénégal est obligé de passer par les préliminaires. D’ailleurs, le tirage au sort place le Sénégal dans le Groupe I en compagnie de la Suède, de l’Espagne et de l’Argentine.

Les six meilleures équipes, deux pour chaque groupe, rejoindront les six déjà qualifiées à Tokyo. Les Pays-Bas, récemment couronnés champions du monde, ont rejoint le Japon en tant que pays hôte dimanche, la France en tant que championne d’Europe, la Corée du Sud en tant que championne d’Asie, le Brésil en tant que championne américaine et l’Angola en tant que championne d’Afrique.

Can Handball Dames : Le Sénégal s’incline devant l’Angola en finale

Le Sénégal ne fera pas tomber le tenant du titre de Handball. Les Lionnes se sont inclinées en finale devant l’Angola (14-19). Auteur d’un parcours sans faute, le Sénégal manque de peu le titre continental. Cette place de finaliste leur a permis de participer à la coupe du monde 2019.

Les lionnes U20 et 17 récompensées

Les équipes féminines du Sénégal de handball des moins de 20 et 17 ans ont remporté respectivement l’or et le bronze au tournoi de qualification au Challenge Trophy, région Afrique (du 30 mars au 5 avril à Nouakchott).

Les U20 du Sénégal ont remporté l’Or, en battant en finale la Guinée 30 à 26. Une victoire qui leur permet de représenter la zone 2 au Challenge Trophy 2019, dont le pays hôte n’est pas encore connu. Les U17 elles, battues en demi-finale par le Cap-Vert, 24 à 25, ont décroché le bronze, en battant la Mauritanie lors du match de classement 43 à 17.

Les sports de combats, entre satisfaction et réclamations

Dans ces disciplines sportives, le Sénégal est souvent très bien représenté. Les athlètes donnent de leur mieux pour récolter des médailles. Cela a été le cas en 2019 avec la participation de l’équipe de Karaté au 18 e championnat d’Afrique Seniors, et 10 e juniors de karaté à Gorbon en Botswana, au mois de juillet. Notre pays remportera le championnat en Kumité Filles devant la Tunisie. Le Taekwondo aussi sera sacré avec le tournoi de Corée du Sud d’où le Sénégal sortira avec un éventail de médailles. Mais ces performances ne cacheront pas le mauvais traitement dont les sports de combat sont victimes dans la politique sportive au Sénégal. De nombreuses fois, le président de la fédération de Taekwondo Balla Dièye et ses confrères des autres disciplines ont élevé la voix contre cette situation.

En lutte, l’année 2019 a surtout été marquée par le challenge royal. Le lutteur des Parcelles assainies Modou Lô va enfin réaliser son rêve de toujours en arrachant le titre de Roi des Arènes au terme d’un combat spectaculaire. Modou Lô humilie Eumeu Sène qui passe à deux doigts de l’irréparable. N’eût-été la rapidité des secours autrement dit l’arbitre, le chef de file de « Tay Shinger » serait déjà conjugué au passé.

IBRAHIMA/SENEGAL7