Accueil Actualités Retrouvailles : Comment Idy va précipiter la mort politique de l’Apr

Retrouvailles : Comment Idy va précipiter la mort politique de l’Apr

C’est un secret de polichinelle. L’Apr n’est pas une formation politique solide avec un socle en béton. Parce que non structurée. Depuis sa création, le parti actuellement au pouvoir, ne fonctionne que sur des intérêts de l’heure.

Le parti socialiste, qui a résisté aux vicissitudes des temps modernes, tient toujours debout. De son fondateur Léopold Sédar Senghor, en passant par Abdou Diouf, Ousmane Tanor Dieng, jusqu’à Aminata Mbengue Ndiaye aujourd’hui, le Ps tient debout. Idem pour le parti Démocratique Sénégalais (Pds).

Car, en dépit de sa refonte voulue par son père fondateur, Me Abdoulaye Wade, le Pds vit toujours et son ambition de reconquérir le pouvoir reste intacte. Ces deux formations, à l’instar de la Ld, du Pit fonctionnent tant bien que mal. Parce qu’ils ont des organes en leur sein qui fonctionnent comme il se doit pour leur survie politique.
Cependant, l’Alliance pour la République créée dans un conteste très particulier, risque de ne pas survivre à son fondateur, l’actuel Président de la République, Macky Sall.

Car, en politique dit-on, les erreurs se paient immédiatement. En effet, les calculs politiques de Macky Sall risquent de perdre son parti. Beaucoup d’observateurs de la scène politique Sénégalaise sont tombés dans le coup. Ils trouvent que le rapprochement entre Macky Sall et son nouveau allié, Idrissa Seck est une aubaine pour le Président Sall et son parti en direction de la Présidentielle de 2024. Or, qui connait Idrissa Seck, fin stratège politique, il ne fait rien pour rien en politique. Seul Wade est en mesure de l’affirmer.

Dans une des sortie les années passées, Wade qui connait bien Idrissa Seck pour l’avoir fait enseigner la politique, avait avertit l’opinion sur le cas Idy.

 «Tout ce qu’il crée, il veut le diriger»

Lors d’une réunion sur le lancement de la « Ca 2017 » initiée par Idrissa Seck et qui regroupe quelques leaders de partis politiques dont Mamadou Diop Decroix, membres de « Bolo Taxawu askanwi », le Président Abdoulaye Wade qui a eu vent de l’information de la part de quelques « leaders » du parti a tenu à mettre en garde Diop Decroix : « Idrissa Seck est plus futé que toi. Méfie-toi de lui! Je vais vous dire le problème d’Idrissa Seck: tout ce qu’il crée, il veut le diriger», aurait dit le Pape du Sopi, à Decroix. Poursuivant, son speech, Wade ajoute: «si tu penses que tu peux le convaincre pour qu’il revienne au Pds, détrompe toi, c’est impossible! Sa seule ambition, c’est d’être 5e Président du Sénégal».

Le cas du CESE

 Dés son installation officielle au CESE, Idrissa Seck comme par enchantement Idrissa Seck fait un grand nettoyage. Et, les premières victimes sont les membres du parti du Président de la République Macky Sall, l’Alliance pour la République (APR). Selon une source du parti Rewmi, membre de l’entourage d’Idrissa Seck, ce dernier s’apprête à un balayage à « l’américaine » au sein du CESE. Tous les membres proches d’Aminata Touré nommés au CESE et membres de l’APR vont être ainsi balayés par Idrissa Seck pour nommer à leurs places des membres de son parti. Le parti Rewmi se trouve ainsi renforcé au détriment de l’APR.

D’ailleurs selon certaines indiscrétions, Idrissa Seck aurait demandé à Macky Sall de se séparer de certains de ses proches pour son entrer dans le Gouvernement autre autres.

En tout cas, cette information semble confirmer les départs inattendus d’Aly Ngouille Ndiaye, de Makhtar Cissé, d’Amadou Bâ et de Mimi Touré aux côtés de Macky Sall. En effet, si tel est le cas, il n‘est pas exagéré d’affirmer qu’Idrissa Seck a aidé Macky Sall à la mort politique de l’Apr.

Pape Alassane Mboup-Senegal7 


1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici