Accueil Actualités Retrouvailles Wade-Madické: Le calumet de paix pour sauver ce qui reste...

Retrouvailles Wade-Madické: Le calumet de paix pour sauver ce qui reste de Karim

Un revirement de situation, c’est ce qu’on tenté de dire des attaques du Pape du sopi sur son ancien ministre des affaires étrangères, Me Madické Niang relativement à l’agitation d’un plan B attribué à ce dernier. A peine le clash a eu lieu, le calumet de paix a été vite fumé par ces deux libéraux que tout réuni pour le meilleur mais aussi pour le pire. Ce, pour ne point en rajouter sur la précarité de la candidature du parti démocratique Sénégalais (Pds).

La candidature de Karim Wade qui devient beaucoup plus problème que solution dans un contexte préélectoral aussi tendu ne saurait être la porte ouverte à une guéguerre sans merci entre libéraux. Certes, une once d’incompréhension a valu au Pape du sopi de s’attaquer à Madické Niang accusé   de conspiration sur la candidature de son fils Karim Wade mais au finish, il y a eu plus de bruit que  de pots cassés dans cette  affaire. Madické Niang est loin d’être un Farba Senghor, Pape Samba Mboup ou autres proches de Wade disgraciés à la faveur des circonstances. Madické est bien un homme de conviction qui a toujours été loyal vis-à-vis du Pape du sopi. Au demeurant,  quelques remarques non moins importantes pourraient être à l’origine de ce revirement  impromptu entre l’attaque de Wade sur son ancien ministre des affaires étrangères et l’entente tacite qui en a découlé aussitôt. Madické Niang est l’un des piliers du Pape du sopi  en ce qui concerne Touba. Un bastion politique qui reste toujours fidèle au secrétaire général du Pds. S’y ajoute la posture magnanime dont Macky et son régime pourraient faire montre pour récupérer un Madické dont l’influence religieuse et même politique reste incommensurable au niveau du pays. Et enfin, pour sauver ce qui reste de la candidature tout aussi hypothétique de Karim Wade, ouvrir un autre front à l’interne même du camp libéral ne saurait être la meilleure des solutions. Et comme Wade est très politique, il a dû très rapidement se raviser de sa malheureuse sortie pour revenir à de meilleurs sentiments entre lui et son ancien chef de la diplomatie Sénégalaise. Le jeu en valait bien la chandelle.

Assane SEYE-Senegal7

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici