Accueil SOCIETE Révélations sur le sénégalais Fallou Ndack tué au Brésil

Révélations sur le sénégalais Fallou Ndack tué au Brésil

Serigne Fallou Ndack (33 ans), marié et père de trois enfants n’est plus de ce monde. Ce jeune sénégalais en émigration au Brésil depuis quatre ans rentrera au bercail, les pieds devant un cercueil. Le natif de Kébémer a passé sa vie à trépas après avoir reçu un violent coup de poignard qu’un jeune Brésilien lui  a planté au niveau de la région du cœur. Touché à une partie très vitale, il a rendu l’)âme sur le coup Son, bourreau  qui  avait pris la fuite après son forfait a finalement été rattrapé par la clameur.

D’après les témoignages de ses proches, il voulait célébrer la Tabaski à Touba. Le jeune Fallou Ndack qui avait quitté les siens en 2014 n’avait pas assisté au baptême de son troisième enfant venu au monde trois jours avant son départ. Fallou ne connaitra jamais son enfant qui porte le nom de Serigne Mbacké. Seulement, il communiquait souvent avec lui et avait acheté une tablette pour son fils. Fils d’un riche émigré vivant en Italie, le jeune Fallou Ndack avait tracé sa propre voie pour gagner sa vie. «Depuis sa tendre enfance, l’apprenti menuisier s’est singularisé en vendant des bancs qu’il fabriquait lui-même. S’il n’allait pas au travail, il en profitait pour louer des vélos aux jeunes de son quartier », dit l’un des proches. Fallou Ndack n’a jamais vécu avec sa mère. Il a été confié à sa tante vivant au quartier Mbadou au domicile familial.

Ngoya Ndiaye-Senegal7