Révision des listes électorales : Frapp s’insurge contre les lenteurs de la Cour Suprême

Guy Marius Sagna et ses camarades du Frapp avaient iintroduit le jeudi 05 août 2021 une requête pour contester le Décret n°2021-976 du 26 juillet 2021 portant révision exceptionnelle des listes électorales en vue des élections départementales et municipales du 23 janvier 2022.Et bien la Cour Supème « la Cour suprême qui devait se prononcer dans un délai de quarante-huit (48) heures n’a pas encore sorti sa décision.Ce qui n’est pas du gout de Guy Marius et Cie.
Le secrétariat exécutif national (SEN) du FRAPP dénonce dénonce ainsi : « quelle suprême lenteur de la Cour Suprême ! Pour nous FRAPP, il s’agit d’un déni de justice puni et sanctionné par le Code pénal. Le FRAPP rappelle à la Cour Suprême que la justice est rendue au nom du Peuple et non au nom du Président de la République ».