Accueil Actualités Rewmi dans le Gouvernement: Un deal qui risque de « brûler » politiquement Idy

Rewmi dans le Gouvernement: Un deal qui risque de « brûler » politiquement Idy

Idrissa SECK

Nombreux sont les Sénégalais qui ont vite laissé entendre qu’en entrant dans le Gouvernement de Macky Sall, Idrissa Seck a trahi le peuple.

Même ses participants de la coalition Idy 2019, Dr Babacar Diop des FDS, Bougane Gueye Dani du mouvement Gueum Sa Bopp, se sont démarqués de lui parce profondément ancrés dans l’opposition en 2019, en continuant de nourrir une vision forte et une volonté inébranlable d’apporter les solutions idoines aux problèmes des Sénégalais.

En cohérence avec les principes et valeurs fondamentaux de leurs différentes structures politiques, ils disent ne pus être engagés par des décisions de la Coalition Idy 2019 et réaffirment, avec force, leur apparence à l’opposition.

Dissension au parti Rewmi

Quelques heures seulement avant que le nouveau Gouvernement ne soit devoilé, Yankhoba Seydi a laissé entendre «s’il y a des gens de Rewmi dans le nouveau gouvernement, ils n’ont pas été mandatés par le parti… ».

Avant de poursuivre : «pour ce concerne le parti Rewmi dont je suis membre de la direction, je n’ai pas eu vent venant du patron du parti (Idrissa Seck) d’un échange qui a pour ordre du jour la probable entrée de Rewmi dans le gouvernement. C’est pourquoi, ce n’est que des spéculations pour moi… S’il y a des gens de Rewmi dans le nouveau gouvernement, ils n’ont pas été mandatés par le parti, ils l’ont été parce-qu’ils l’ont voulu », a dit Yankhoba Seydi, secrétaire national aux relations extérieures et directeur de l’école du parti sur la Rfm.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici