L'Actualité en Temps Réel

Rewmi, Pastef : L’inévitable rivalité !

1

Entre le parti Rewmi et le parti Pastef,c’est  la guerre totale dictée par les circonstances. La galanterie qui a toujours été de mise entre Idrissa Seck et Ousmane Sonko tend à se disperser car nous sommes en politique. C’est une logique qui n’a point de logique et la notion de trahison est y monnaie courante.

Idrissa Seck, le leader de Rewmi  est arrivé second de la présidentielle dernière après le vainqueur, Macky Sall. Mais Idy et Sonko étaient à coude à coude jusqu’à ce que le leader de Pastef en arrive à la troisième place.

Du coup, la rivalité est née dès lors que ces derniers veulent tous être présidents de la République en 2024.Et pour mieux les mettre en mal et tirer profit de leur différend, le Macky exhibe la notion de statut du chef de l’opposition.

Ainsi,pendant que ces deux partis se mettront à discutailler autour de cette affaire, le pouvoir de Macky se frottera les mains en signe de satisfaction.

Il va en effet bénéficier d’une situation conflictuelle entre Rewmi et Pastef, pour permettre à l’Apr de plancher pour un 3e mandat devant des Sénégalais médusés.

Le statut du chef de l’opposition est agité pour simplement mettre en mal Sonko et Idrissa Seck. Point barre. Les autres partis n’étant pas représentatifs.

Les manœuvres du Macky commencent à se faire jour. Et cerise sur le gâteau alors que Rewmi et Pastef s’agitent déjà sur le statut du chef de l’opposition, le président Macky limoge Me Moussa Diop, Directeur Général Dakar Dem Dik (DDD) après avoir défénestré son ancien ministre conseiller Moustapha Diakhaté et Sory Kaba, ancien directeur général des Sénégalais de l’extérieur. Les manœuvres du Macky ne font que commencer en ce qui concerne son 3e mandat qu’il jauge par tous les moyens !

Assane SEYE-Senegal7

Afficher les commentaires(1)