Risques d’hecatombe causés par le Covid-19 : Le Secretaire Général de l’Onu avait alerté l’Afrique !

0

Le Secrétaire Général de l’ONU Antonio Guterres avait sonné l’alerte au mois de mars relativement au risque des millions de morts du Covid-19 en Afrique. Mais  il avait essuyé des volets de bois verts de la part de l’opinion publique africaine qui considérait que si l’hexagone comptait déjà  ses morts,il était indécent qu’il veuille les prédire pour l’Afrique. Toutefois  aujourd’hui, l’histoire semble donner raison au Secrétaire Général de l’Onu car avec ce nouveau variant du coronavirus, le continent noir fait face à  une hécatombe  qui fait craindre le pire.

Lorsque le Secrétaire Général de l’Onu, Antonio Guterres avait en mars dernier  attiré l’attention du monde sur un risque des millions de morts du Covid-19 en Afrique sur RFI et France 24, nos compatriotes du continent noir était pour la plupart indignés.

Intellectuels, décideurs, politiques et citoyens lambda ne pouvaient comprendre qu’au moment où l’Europe comptait très tôt des millions de morts au tout début  de l’enclenchement de la pandémie à coronavirus que le Secrétaire général de l’Onu se permette de faire des prévisions funèbres  endroit de l’Afrique.

Le secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres avait affirmé qu’une action coordonnée internationale et un investissement de 3 000 milliards de dollars étaient nécessaires pour éviter une propagation sans limite de l’épidémie.

11 mois après le déclenchement de la pandémie, la seconde vague du coronavirus assorti d’un nouveau variant beaucoup plus meurtrier étale ses quartiers en Afrique et un peu partout dans le monde.

Non seulement l’histoire donne raison au  Secrétaire Général de l’Onu qui semblait comprendre la complexité de la déferlante, mais aussi cela démontre encore une fois que l’Afrique était loin d’être préparée à faire face.

Et la disponibilité du vaccin anti-covid best loin dêtre acquise au vu de l »augmentation de son prix et de la concurrence que se livrent les firmes pharmaceutiques pour vendre leurs produits de par le monde.

Assane SEYE-Senegal7

 

Leave a comment