Raabi  header

Russie : La justice interdit Facebook et Instagram et déclare Meta, «organisation extrémiste»

Un tribunal de Moscou a estimé ce lundi 21 mars que les deux réseaux sociaux menaient des activités « extrémistes ». L’application de messagerie WhatsApp, elle aussi détenue par Meta, n’est pas concernée par cette mesure, rapporte Rfi.

La justice russe a suivi l’avis des services de sécurité, qui demandaient l’interdiction immédiate des deux applications. Facebook et Instagram ne sont pas prêts de réapparaître sur les smartphones des internautes russes. Ce lundi 21 mars 2022, un tribunal russe a banni les deux réseaux sociaux après que leur maison mère Meta ait été reconnue comme « organisation extrémiste ».

La justice a suivi la demande des services de sécurité russe. « Les activités de Meta (maison mère de Facebook et Instagram) sont dirigées contre la Russie et ses forces armées. Nous demandons son interdiction et l’obligation d’appliquer cette mesure immédiatement », a déclaré lors de l’audience un porte-parole du FSB. Un procureur a lui aussi demandé l’interdiction de Meta, « en raison de signes manifestes d’activité extrémiste ».

L’action judiciaire a débuté peu après que l’agence Reuters ait révélé que le groupe Meta avait modifié ses règles de modération en Ukraine et dans plusieurs pays limitrophes. Les modérateurs avaient reçu pour instruction de ne pas toucher aux messages appelant à la haine ou la violence contre l’armée russe, ainsi qu’aux appels à la mort de Vladimir Poutine. Meta, qui a reconnu ces informations, estimait qu’il s’agissait de respecter la libre expression politique de populations.

Moscou ne l’a pas entendu de cette oreille et a estimé que Meta mettait en danger les citoyens russes en laissant passer des appels au meurtre. En mesure de rétorsion, le blocage d’Instagram a été décrété, ainsi qu’une action judiciaire pour qualifier Meta d’organisation extrémiste.

A.K.C – Senegal7