Saccage de « Les Echos »: Comment les présumés auteurs ont été arrêtés

25

Les présumés auteurs du saccage de la rédaction du quotidien « Les Echos » ont été arrêtés par les éléments de la Section de recherches de la Gendarmerie de Colobane.

La traque n’aura pas duré longtemps. Selon le journal L’Observateur, en moins de 24 heures, les éléments de la Section de recherches de la Gendarmerie de Colobane ont traqué et mis la main sur les 6 personnes qui seraient les auteurs de la mise à sac des locaux du quotidien dirigé par le journal liste Cheikh Oumar Ndaw.

Le film de l’arrestation

C’est vers 4 heures du matin que les gendarmes ont d’abord arrêté le cerveau de cette bande, Matar Guèye. Après, les pandores ont voulu connaître le domicile des autres personnes ayant participé à ces casses pour pouvoir procéder à leur interpellation, relate L’Observateur.

Matar Guèye aurait conseillé aux enquêteurs de le laisser faire. Il a ainsi appelé les quatre autres qui sont venus lui répondre. Matar et ses lieutenants ont été ainsi interpelés et conduits dans les locaux de la Section de recherches à Colobane. Des source du journal informent que les mis en cause seraient passés aux aveux, expliquant dans les détails cette attaque des locaux du journal.

Pour rappel, les locaux du journal « Les Echos » ont été saccagés par des supposés membres du mouvement des «Moustarchidines wal Moustarchidates», suite à une information sur l’infection de Serigne Moustapha SY à la Covid-19.

Les mis en cause ont tous été entendus et le procureur de la République a été informée de tous les actes pris. Ainsi, les mêmes sources attestent même que l’enquête a été bouclée et que les 6 membres du mouve ment des «Moustarchidines wal Moustarchidaty» pourraient bien être déférés ce mercredi.

A.K.C – Senegal7

Show Comments (25)