Saccage du lycée de Yoff : Le cerveau déféré, ses acolytes pourraient l’être dans les prochaines heures

Toujours en garde à vue, les 17 élèves impliqués dans le saccage du Lycée Ousmane Sembène de Yoff risquent gros sur le plan administratif. Le Conseil de discipline de l’établissement devrait prononcer l’exclusion du cerveau, O. Dièye, arrêté suite à la plainte du proviseur du lycée. Hier, ils étaient toujours en garde à vue à la Brigade Foire et devraient être placés sous mandat de dépôt dans les prochaines heures, d’après Le Quotidien.

En tout cas, Mamadou Talla s’est montré ferme sur la résolution de cette affaire. «Ce qui s’est passé à Yoff est regrettable pour tout le monde mais comme nous l’avons dit, des mesures vont être prises.

Les personnes ont été identifiées, celles qui devraient être convoquées sont déjà convoquées à la gendarmerie et le Conseil de discipline est en train de se tenir», avait-il soutenu lundi à Diourbel, en rappelant aux élèves que « l’école est un lieu d’apprentissage et de socialisation ».

A.K.C – Senegal7