Accueil Actualités Saint-Louis-Seydi Gassama avertit :  » Il n’est plus question que des acteurs...

Saint-Louis-Seydi Gassama avertit :  » Il n’est plus question que des acteurs politiques s’affrontent … « 

Le directeur exécutif d’Amnesty International Section Sénégal, Seydi Gassama, sonne l’alerte en ce qui concerne la situation politique délétère qui sévit présentement dans notre pays.

« Si avant même d’entrer en campagne électorale les acteurs politiques se regardent en chiens de faïence et se font des menaces de part et d’autre, recrutent des gros bras, cela est évidemment lourd de dangers pour la sécurité et la stabilité du pays », souligne Seydi Gassama.  Au membre de la société civile de poursuivre : « c’est pour cela que nous appelons l’opposition qui promet de s’opposer par tous les moyens à la campagne électorale de Macky Sall, de ne jamais recourir à la violence, car elle ne profite à personne. Et il est de la responsabilité du président Macky Sal de faire en sorte que les personnes de son camp aient un discours de responsabilité. Que ces derniers sachent que leur sécurité et celle de tous les  sénégalais ainsi que les candidats à l’élection présidentielle, doivent être assurées par les forces de sécurité républicaines… » Selon toujours  Seydi Gassama, « il n’est plus question comme cela s’est passé en 2012, que des acteurs politiques s’affrontent et que des innocents meurent, et que l’on fasse comme si de rien n’était… » Toutefois, le directeur exécutif d’Amnesty International Section Sénégal avertit :  » Si toutefois les acteurs politiques appellent à la violence et que des citoyens meurent, nous allons les poursuivre en justice. Et nous n’aurons pas besoin d’aller à la CPI. Mais nous allons les poursuivre ici au Sénégal ou au niveau des juridictions d’autres pays qui auront les compétences pour les juger ». Pour ne pas arriver à ce niveau, Seydi Gassama invite les acteurs politiques à la raison, car estime t-il toujours, « le Sénégal est notre bien commun et nous ne devons pas le brûler… » SEYDI Gassama s’exprimait en marge de l’atelier de présentation du rapport sur la gouvernance des industries extractives à Saint-Louis. Un atelier organisé par l’Initiative pour la transparence dans les industries extractives du Sénégal, en concert avec les acteurs de la société civile.

Assane SEYE-Senegal7