Accueil Actualités Saisie de médicaments : Curieuses découvertes des limiers sur les étiquettes

Saisie de médicaments : Curieuses découvertes des limiers sur les étiquettes

C’est le journal Libération qui donne l’information dans sa livraison de ce mardi, les enquêteurs de la Sureté urbaine (Su) de Dakar ont  fait de curieuses  découvertes lors de leur perquisition effectuée à la patte d’Oie au  siège social de  Dahai co Sarl.

Dans le bureau du gérant, docteur Alioune Bâ, les policiers ont retrouvé une demande d’autorisation de mise sur le marché de « Nysatine 100.000 UI/ML » et de quinine 400 MC injectable.

« J’ai entamé la procédure », a expliqué Aliou Bâ lorsqu’il a été interpellé sur leur enregistrement au niveau  de la Direction de la pharmacie et du médicament (Dpm). »

« Le processus est momentanément suspendu pour les besoins de l’enregistrement des produits pour l’appel d’offres de la Pharmacie nationale d’approvisionnement. Pour les solutés également, lé processus est en cours.

Par contre, les dispositifs ne nécessitent pas un enregistrement »,a-t-il ajouté. Pourquoi donc commercialiser sur le marché sénégalais, des solutés ne disposant pas d’une autorisation ?

« Il y avait une rupture de stock à travers le pays. Etant entendu que des clients nous avaient sollicités, la société a répondu favorable », glisse Ba sur le pv obtenu par Libération.(…).

Assane SEYE-Senegal7