edition

Sandaga : Abdou Karim Fofana efface 87 ans d’histoire pour un marché new look

2

Il l’avait planifié en tant que ministre en charge de l’Urbanisme, il l’a fait dans les règles de l’art. Il s’agit  de la démolition du marché Sandaga  par le  ministre Abdou Karim Fofana.

Mais pour y arriver, le ministre de l’Uranisme en a vu de toutes les couleurs puisque les commerçants ont usé de toutes sortes de manœuvres pour retarder l’échéance de la démolition de ce mythique marché datant de 87 ans d’existence.

Mais en usant de l’entregent, du tact et de la pédagogie qui sied à un vrai ministre de la République, Karim Fofana est parvenu à convaincre ces commerçants difficiles à résonner car la rupture n’étant pas  sénégalaise.

Octogénaire ,le marché Sandaga a été réduit hier dimanche en poussière après le passage des Bulldozers. Comme promis, la tutelle promet 24 mois de travaux herculéens pour ressusciter ce mythique marché avec un coût global de 10 milliards de FCFA sur les 70 que compte le budget du programme de modernisation des marchés sur l’ensemble du territoire national.

Après le marché Sandaga, ce sera au tour du marché Kermel d’être démoli. En vérité, le ministre Abdou Karim Fofana était pressé de sécuriser les commerçants car le marché Sandaga était arrivé à en tel  point de délabrement qui faisait craindre le pire pour ses occupants préoccupés par leurs activités économiques.

Un site de recasement a été mis au point pour permettre à ces commerçants  déguerpis de continuer leurs activités jusqu’à ce que le marché Sandaga new look soit reconstruit dans des conditions de sécurité optimales et modernes.

Assane SEYE-Senegal7

Show Comments (2)