L'Actualité en Temps Réel

Santé : De nouveaux remous annoncés dans le secteur

La Fédération des syndicats de la santé entame, à compter de ce lundi, trois jours d’arrêt de travail. La F2S veut amener l’Etat à établir l’équité dans la prise en charge salariale des agents de la santé et de l’action sociale.

And Gueusseum et l’intersyndicale des collectivités territoriales du Sénégal seront aussi en grève générale à partir de demain, mardi 25 octobre. C’est une grève de 48 heures. Les syndicalistes exigent du gouvernement la matérialisation des accords signés avec les autorités entre autres revendications.

Revalorisation des primes

« Les questions sur lesquelles nous nous étions basés pour aller en mouvement d’humeur restent encore en l’état. Du moins restent à formaliser sur un document puisque la question de la revalorisation des primes des agents des collectivités locales est au cœur de ce problème« , Sidya Ndiaye, secrétaire générale de la FGTS. Qui ajoute qu’il y a un reliquat de prime de Covid qui n’a pas encore été payé malgré « les efforts du ministre de Budget et Finances qui a mis à disposition un montant pour appuyer ce passif. »

Le décret de Macky Sall attendu 

La FGTS avait également rencontré le nouveau ministre des collectivités territoriales pour échanger sur la situation. Lequel a pris des engagements. « Nous attendons la formalisation de ces engagements pour que nous puissions évaluer correctement. Nous avons exigé un arrêté qui devait s’occuper de la question relative au recensement et effectif des personnels des collectivités locales pour que nous puissions prendre en compte l’évaluation de ces montants-là. Nous attendons impérativement le décret qui consacre ces augmentations« , a conclu M. Ndiaye.

Birama Thior – Senegal7