Santé: Des métaux toxiques détectés dans les produits de maquillage

0

Arsenic, plomb… Une récente étude révèle que plusieurs articles de maquillage contiennent des métaux lourds.

Symbole de séduction, de féminité, de sensualité… Pour certaines, le maquillage est un indispensable. C’est inconcevable de mettre le nez dehors sans cette touche de rouge aux lèvres, de blush, ou de fard à paupière. Toutefois ces produits de beauté peuvent être toxiques et donc, dangereux pour la santé.

Les tests menés par le groupe de défense environnementale basé au Canada comprenaient 49 articles de maquillage différents et les résultats ont été révélés dans un rapport sous le titre «Danger de métaux lourds : les risques pour la santé des métaux lourds cachés dans le maquillage visé». Les 49 articles de maquillage différents inclus :

14 ombres à paupières, 8 rouges à lèvres ou gloss, 5 blush ou poudres à bronzer, 7 mascaras, 5 fonds de teint, 4 correcteurs, 4 poudres et 2 eye-liner.

L?analyse a montré que presque tous les produits présentaient une forte contamination par les métaux lourds, puisque 96% avaient du plomb, 90% contiennent de la béryllium, 61% contiennent du thallium, 51% contiennent du cadmium et 20% contiennent de l?arsenic.

Les nouvelles encore plus inquiétantes sont que la plupart des produits contiennent en moyenne 4 des 8 métaux testés, et chaque produit contient en moyenne 2 des 4 métaux toxiques tels que l?arsenic, le cadmium, le plomb et le mercure. Ces métaux causent de graves effets secondaires sur la santé.

Le rapport de la FDA d?il y a quelques années a énuméré 400 différents rouges à lèvres qui contenaient des traces de plomb. Même si on a déclaré que ces montants étaient faibles et qu?ils ne posaient pas de problème de sécurité, le Dr Mark Mitchell, co-président du groupe de travail sur la santé environnementale de l?Association médicale nationale, prétend que :

Le plomb se développe dans le corps avec le temps et le rouge à lèvres contenant du plomb appliqué plusieurs fois par jour, chaque jour, peut s?accumuler à des niveaux d?exposition significatifs.

Une autre étude menée au Canada a montré que 51% des produits analysés contenaient du cadmium, un matériau cancérogène connu. Il a été trouvé dans les biopsies du cancer du sein.

La principale préoccupation est que ces métaux ne causent pas d?effets secondaires graves tout de suite, mais les problèmes se développent au fil du temps et augmentent le risque de troubles de la reproduction, de cancer et de nombreux problèmes de santé.

Pour certains de ces métaux, comme le plomb, les scientifiques n’ont pas été en mesure d’établir un niveau d?exposition qui soit «sans danger». Par ailleurs, les effets cumulatifs de ces substances sur l’organisme (effet cocktail) demeurent mal connus. La raison? Diverses combinaisons d?exposition peuvent produire différents effets et, vu le nombre de produits cosmétiques sur le marché, les combinaisons possibles sont quasiment infinies.

Senegal7 avec afri-pulse

Leave a comment