Scandale à la cour d’Appel : Comment l’ex maton à la retraite est tombé

0

Les enquêteurs de la plateforme numérique de la gendarmerie nationale ont découvert au détail près comment les audiences étaient simulées. Des éléments renversants. Selon Libération, Amadou Lamine Diagne s’assurait d’abord que le client n’a pas fait appel. Avant de jouer els signatures de ses supérieurs hiérarchiques qu’il détient en totalité pour les avoir scanné. Ainsi il transmet un dossier de la Cour d’Appel à la maison d’arrêt dans laquelle le client est emprisonné selon Libération.

L’administration pénitentiaire qui ne peut pas doute que le documente est un faux notifié au prisonnier que son dossier va en jugement De suite, Amadou Lamine Diagne fabrique un autre dossier qui fait croire que l’audience s’est tenue et que le détenu est libre en y mettant la signature scanné de l’avocat général près de ma cou d’appel. Le tour était joué. Ce procédé mafieux a permis de libérer des détenus écroués à Dakar mais aussi à Thiès, Gossas, Foundiougne Mbacké, Tivaouane où Mbour.
Senegal7

Leave a comment