Accueil Actualités Scandale des spoliations en RDC: quand des puissants délogent des propriétaires

Scandale des spoliations en RDC: quand des puissants délogent des propriétaires

RFI s’intéresse ce matin au fléau des conflits fonciers en RDC. La mise à l’écart, la semaine dernière, du ministre des Affaires foncières par intérim, Emmanuel Ilunga, a remis cette problématique, qui engorge les tribunaux congolais, sur le devant de la scène. Accusé d’avoir détourné l’équivalent de 9000 euros et d’avoir outrepassé ses prérogatives en tant qu’intérimaire en recrutant du personnel, le ministre dénonce une campagne de « calomnie ». Selon lui, s’il a été mis à l’écart, c’est pour avoir ouvert « la boîte de Pandore » en essayant de rétablir dans leurs droits des citoyens qui se disent victimes de spoliations de leurs parcelles ou autres biens immobiliers par des personnalités influentes, civiles ou militaires. Et ce, à travers une commission baptisée « Commission Etienne Tshisekedi ».

Saliou Ndiaye

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici