Accueil Actualités Scrutin présidentiel : le RPG dénonce des tentatives de fraudes en Moyenne...

Scrutin présidentiel : le RPG dénonce des tentatives de fraudes en Moyenne Guinée

A une heure de la clôture des bureaux de vote, le parti au pouvoir, le RPG arc-en-ciel a dénoncé des anomalies et des tentatives de fraudes dans plusieurs localités en Moyenne Guinée. C’est le ministre secrétaire général à la présence qui a fait la déclaration au siège du parti à Gbessia.

A l’entame de son intervention, Naby Youssouf Kiridi Bangoura a annoncé qu’ils ont constaté la mobilisation des Guinéens. Ce qui prouve encore une fois, selon lui, leur attachement à la démocratie et à la souveraineté du peuple. «Par cette mobilisation visible par tous sur le territoire national, les Guinéens ont apporté la preuve que le choix de la quatrième République était le bon choix», a-t-il dit.

Cependant, il a rappelé qu’il faut le reconnaître que dans la gestion des opérations électorales, qu’ils ont rencontré quelques difficultés notamment à Labé, Tougué, Mali et à Gaoual (…). «A Mali, 22 délégués de bureaux de vote, ceux qui représentent nos intérêts ont été refusés par les autorités locales et les responsables des partis adverses. Il a fallu des tractations pour qu’ils siègent tardivement dans les bureaux de vote. A Dalein également (Labé), les mêmes tentatives ont été faites contre nos délégués qui sont des jeunes cadres volontaires qui sont formés et ont bénévolement décidé de représenter notre candidat dans les bureaux de vote de cette région. Il a fallu l’intervention de la Commission Électorale Préfectorale Indépendante (CEPI) et des autorités locales pour les protéger de la vindicte. Nous signalons les tentatives d’intimidation dans beaucoup de fiefs de l’UFDG où il était question d’interdire parfois à nos électeurs d’exercer leur droit légitime», a-t-il dénoncé.

Plus loin, le RPG se dit très heureux que ces actes se soient produits en présence des observateurs nationaux et internationaux. «Il y a eu également des tentatives de fraudes et de corruption où on a essayé de convaincre les uns et autres de travestir des documents légaux qui sanctionnent le comptage des voix issues des bureaux de vote. Nous alertons les observateurs, la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) et nos délégués des bureaux de vote de rester dans le cadre de la régularité, de la légitimé et de ne jamais accepter de confirmer soit sous pression, soit sous menace quelque forfaiture que ce soit», a-t-il lancé.

Dans la même logique, il a affirmé que le RPG Arc-en-ciel est représenté dans les 15 mille bureaux de vote. « Notre parti est organisé pour suivre les opérations de dépouillement et défendre les intérêts de notre candidat. Nous ne pouvons, contrairement à d’autres, après avoir glissé le bulletin dans l’urne se déclarer vainqueur», a-t-il regretté.

Pour terminer, M. Bangoura a signalé que beaucoup d’électeurs qui n’ont pas de candidats dans cette élection, ont confirmé leur deuxième choix sur leur candidat. «Nous avons l’habitude d’aller aux élections et nous vous rassurons que les choses se présentent mieux conformément au pronostic de la presse nationale et internationale qui faisaient déjà de notre candidat le favori de cette élection», a-t-il laissé entendre.

Senegal7 avec Guinée news

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici