Accueil Actualités Sécurité d’immigration : Le FBI « capte » les empreintes des Sénégalais

Sécurité d’immigration : Le FBI « capte » les empreintes des Sénégalais

S’il y a quelque chose de très précieux chez les Américains, ce sera bien la collecte d’empreintes digitales. En effet depuis 2007,le pays de l’Oncle Sam chercherait a avoir accès aux empreintes digitales des sénégalais. Mais c’est en  2019 que Trump et ses services ont décroché le Jackpot.

En 2007,déjà les Services de sécurité américains avaient proposé un Programme de collecte et de modernisation des empreintes digitales au Sénégal, alors que les Sociétés « Iris Cor et Delarue » pour le passeport et Delarue pour la carte nationale d’identité, venaient de signer un contrat avec l’Etat du Sénégal. Les Américains qui faisaient face à de rudes menaces terroristes ,à  la suite des attentats du 11 septembre, nourrissaient l’idée d’avoir accès aux empreintes digitales des ressortissants des autres pays, à travers le projet « Big Brother » C’est ainsi qu’une collaboration est née entre le « Federal Bureau of Investigations (FBI) et plusieurs ¨Polices nationales, notamment africains. Ainsi pour préserver notre souveraineté nationale, Wade avait opposé un catégorique aux Yankes. A cet effet un ancien commissaire de Police avait préconisé la création d’un logiciel conçu et développé par des nationaux  pour protéger les données personnelles des sénégalais et qui s’interroge sur la destination de ces empreintes digitales. Où vont ces empreintes et à qui les réclamer, en cas de vol ou de disparition ? Autant de questions qui démontrent à suffisance que les empreintes des Sénégalais collectées par les Américains comportent de réelles zones d’ombre.

Assane SEYE-Senegal7