Sénégal émergent : Le covid-19 plombe le plan de Macky

0

Depuis son accession à la magistrature suprême, Mcky Sall veut faire du Sénégal, un pays émergent. C’est-à-dire, son ambition est de favoriser une croissance économique à fort impact sur le développement humain. Il s’agira à l’en croire, de consolider les acquis, notamment en matière de gouvernance démocratique, et de recentrer les priorités dans la perspective de garantir durablement la stabilité économique, politique et sociale. Cependant, avec la pandémie du covid-19, tout cela semble être compromis. Car, aujourd’hui, la feuille de route pour y parvenir et les secteurs pourvoyeurs d’emplois sont durement frappés par les effets du coronavirus.

Le Sénégal émergent palabré

Un coup dur pour le Plan Sénégal émergent (Pse). Pourtant, ce plan a commencé a déroulé sa feuille de route pour faire du pays, une contrée émergente.
Depuis l’avènement du covide 19 au Sénégal, en mars dernier, tout semble être compromis. Une partie de milliards qui devrait servir dans le cadre de cette émergence est engloutie par la force covid-19. En sus, des ministères, entreprises et des agences qui pilotaient des projets phares sont obligées d’orienter et de redéfinir leurs orientations, en faveur de l’effort de guerre contre le covid-19.

Mieux, pour réduire les dommages dans cette situation exceptionnelle, des stratégies sont mises en place et visent à améliorer la résistance des sociétés face à la pandémie. C’est en ce sens que l’Etat a débloquer des centaines de milliards pour venir en aide aux populations, fortement impactées par le phénomène.

Référentiel de la politique économique et sociale de Macky…

Le Sénégal a décidé d’adopter un nouveau modèle de développement pour accélérer sa marche vers l’émergence. Cette stratégie, dénommée Plan Sénégal Émergent (PSE), constitue le référentiel de la politique économique et sociale sur le moyen et le long terme.

Après la mise en oeuvre de deux générations de Documents de Stratégie de Réduction de la Pauvreté (DSRP) de 2003 à 2010, le Sénégal a opté pour une Stratégie Nationale de Développement Economique et Social pour la période 2013-2017 (SNDES), qui constitue le cadre consensuel de coordination des interventions publiques.

Adoptée en novembre 2012 par le Gouvernement et l’ensemble de ses partenaires au développement, cette stratégie repose sur la vision d’un Plan stratégique Sénégal Emergent (PSE) visant l’émergence économique à l’horizon 2035. Le Plan d’Actions Prioritaires, articulé sur la période 2014-2018, constitue le document de référence des interventions de l’Etat, des partenaires techniques et financiers, du partenariat public-privé et de la participation citoyenne, à moyen terme.

L’ambition de l’Etat du Sénégal est de favoriser une croissance économique à fort impact sur le développement humain. Pour ce faire, il s’agira de consolider les acquis, notamment en matière de gouvernance démocratique, et de recentrer les priorités dans la perspective de garantir durablement la stabilité économique, politique et sociale. La réalisation de cette ambition repose sur la mise en oeuvre d’un important programme d’investissements dans les secteurs porteurs, à même d’impulser une dynamique de croissance forte et soutenue.

senegal7

Leave a comment