Accueil Actualités Je suis franc-maçon

Je suis franc-maçon

Le thème de la franc-maçonnerie, après avoir été englouti par  les fonds abyssaux grâce à l’arrêté préfectoral du 31 janvier 2018, interdisant la tenue de la réunion de ses disciples à l’hôtel King Fadh, refait surface sur le devant de la scène médiatique, tel un serpent de mer grâce à … l’ arrêté du 26 avril du même préfet, abrogeant les dispositions du premier et autorisant cette fois, ce que le premier refusait et ceci,  au non des libertés  publiques. Comme si la notion de liberté publique n’ existait pas quand il prenait le premier arrêté . Et pour ajouter la confusion à la confusion, monsieur le préfet, comme une danse en trois temps ( en attendant le quatrième temps? ) ,devant la levée de bouclier de groupuscules obscurantistes, nous revient de nouveau pour nous jurer que cela ne signifie pas que l’ autorisation de tenir réunion leur sera accordée quand ils en feront la demande.

Comprendra qui pourra ! Moi, je donne ma langue au chat.
Cette communication floue, inconsistante, versatile, évanescente et volatile est de très mauvaise augure pour tous ceux qui attendent une réponse ferme de l’ état quand une situation l’exige. Et c’ est effectivement le cas en l’ espèce .
La constitution du Sénégal dit clairement dans son article premier:
–La république du Sénégal est laïque, elle assure l’ égalité de tous devant la loi, sans distinction de religion. Elle respecte toutes les croyances.
Comment dans ce cas comprendre et surtout accepter la faiblesse dont l’ état fait montre depuis l’an 2000, et donc l’avènement de notre première alternance et qui aurait dû ancrer définitivement le Sénégal  dans la cour des grandes nations démocratiques et respectueuses des droits de l’homme et dont celui de conscience demeure l’ un des paradigmes fondamentaux ?
Au contraire, depuis cette date , nous notons la résurgence de groupuscules radicalisés obscurantistes , intégristes, archaïques, anachroniques, obsolètes, surannés et surtout extrêmement dangereux pour  la paix  et notre équilibre social. Pour n’importe quel prétexte fallacieux , des maisons sont brûlées, des voitures incendiées, des personnes violentées ou assassinées, des mosquées saccagées et tout ceci au nom d’ un Dieu qu’on estime blasphémé ou d’ un guide religieux qu’on juge manqué de respect.
Ces sinistres individus au  nombre insignifiant, négligeable, marginal, infinitésimal,anecdotique et épiphénoménal dictent paradoxalement leur  loi parce que la grande majorité pourtant éprise de paix et de valeurs d’hospitalité garde le silence et que l’ état par lâcheté et calcul électoraliste, fait chorus.
C’ est pourtant au moment où de sinistres personnages sèment leurs graines de haine, de discorde et de division qu’il faut intervenir et leur intimer l’ ordre d’ arrêter leur sale besogne et leur faire comprendre qu’on ne mange pas de ces graines- là.
 Si par faiblesse, par paresse, par calcul politique, ou par convenance personnelle, vous les laissez semer, arroser, entretenir leurs champs de malheur, le jour où ils donneront des fruits, personne ne sera épargné.
 Le cas de la Coté d’ Ivoire devrait nous servir de leçon. Quand le concept d’ Ivoirité  a été inventé pour faire la distinction entre les Ivoiriens de souche (  Bété, Anka,… et chrétiens ) et les autres ( Dioula ,Mossi… et musulmans ) personne n’ a pris  la mesure du danger, sauf Alpha Blondy qui dés les années 90, tirait déjà sur la sonnette d’ alarme, notamment dans « Multipartisme n’ est pas tribalisme » et  » God is one « . Si les Ivoiriens avaient écouté ses paroles au lieu de se contenter de danser sur la musique, ils se seraient évités une guerre civile dont les conséquences ne sont par prêtes de s’ estomper.
Si les origines de la franc-maçonnerie sont difficilement identifiables, les études les plus sérieuses estiment que les franc-maçons seraient les descendants des Templiers.
En effet, au début du 11 siècle, les croisés, des Européens décidèrent d ‘ aller libérer la ville sainte de Jérusalem alors aux  mains des Musulmans et surtout le temple de Salomon. Mission accomplie, ils décidèrent de fonder un ordre : Les pauvres chevaliers du christ et du temple de Salomon . Essaimés à travers toute l’ Europe où ils reproduisirent  le temple de Salomon dont les plans se trouvent dans le livre des rois, les Templiers étaient extrêmement riches. Ils étaient aussi armés et secrets et se considéraient comme le fer de lance de la chrétienté . Leur quartier général se trouvait à Paris . Estimant qu’ils constituaient une menace pour son règne et voulant du même coup s’ approprier leur trésor, le roi Philip Lebel les attaqua le vendredi 13 octobre 1307 ( C ‘ est pourquoi on dit que le vendredi 13 porte malheur ). Certains rescapés se réfugièrent en Ecosse où ils créèrent un nouvel ordre, les franc- maçons ,bâtisseurs de cathédrales.
Société secrète et ésotérique  dont l’ emblème, un pentagramme dont les cinq branches, symbolisent les cinq vertus : Sagesse, justice, force, mesure et zèle , on y entre par parrainage. Les membres jurent de garder le secret et de ne jamais divulguer ce qui s’y dit .C’est ce culte du secret qui nourrit tous les fantasmes. On les accuse de tous les maux : la révolution française, la première guerre mondiale, suppôts de Satan,  de vouloir dominer le monde ( Quelle religion  ne rêve pas de dominer le monde ?)
Au Sénégal, on les accuse de piétiner le coran et autres ignominies. D’ailleurs , l ‘ insulte suprême est de traiter son adversaire politique de franc-maçon.
La franc-maçonnerie est avant tout une organisation philosophique , intellectuelle et philanthropique , présente au Sénégal depuis des lustres, elle s’ est beaucoup investie dans des actions caritatives et humanitaires.
Il ne s’ agit point pour moi de faire l’ éloge de la loge maçonnique . J’ estime seulement  que toute connaissance est capitale, car chaque pas remporté sur l’ignorance , fait reculer un peu plus les frontières de l’obscurantisme. Connaitre l’ autre, même si on ne partage pas les mêmes convictions et la même foi, pour mieux stimuler le vivre ensemble.
Aujourd’ui , je suis franc-maçon, comme demain je serais animiste, chrétien , bouddhiste ou juif si, ici au Sénégal, terre d’ accueil, de tolérance, de convivialité ,des individus sans foi ni loi faisaient obstacle à leur liberté de conscience et ceci grâce à l’ inertie d’un état pusillanime, amorphe et incapable de prendre ses responsabilités.
Serigne Mbacké Ndiaye

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici