Accueil Actualités Séries de meurtres : Les Sénégalais divisés sur le retour de...

Séries de meurtres : Les Sénégalais divisés sur le retour de la peine de mort

La recrudescence des meurtres au Sénégal relance encore le sempiternel débat  sur le retour  de la peine de mort ou non. Partisans et adversaires  de cette option pour le moins burlesque s’opposent encore.

Depuis l’assassinat de la présidente du Conseil économique, social et environnemental CESE),Fatoumata Moctar Ndiaye, ou plus récemment le meurtre du petit Fallou Diop et celui  de la défunte Coumba Yade à Thiès,la liste est loin d’être exhaustive, le débat sur le retour ou non de la peine de mort est remis au goût du jour,ces temps-ci. Un  retour de la peine de mort que les organisations  des droits de l’hommiste rejettent pour la bonne  et simple raison qu’elles  le considèrent comme une vengeance. Les approches sont aussi nombreux et variés sur cette question trop sensible. Si Moustapha Diakhaté  ancien parlementaire réclame la « perpétuité » et la « castration chimique » de violeurs; pour Oustaz Alioune Sall, seule la loi du Talion (c’est à dire œil pour œil, dent pour dent) peut enrayer cette spirale des meurtres. Quant à Jamra et Darul Khurann, ces Ong réclament un référendum sur le retour de la peine  de capitale. Mais les organisation des droits de l’homme à l’instar d’Alioune Tine et Seydi Gassama, le retour à la peine de mort, c’est répondre par un crime à un autre crime. Dire que le débat sur le retour ou non de la peine de mort continue de diviser les Sénégalais. Reste à savoir ce qui adviendra de ce débat houleux qui n’est pas nouveau sous nos cieux.

Assane SEYE-Senegal7

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici