Macky Sall est un bâtisseur incontestable, Par Mini Car Mou Serigne Saliou

0

Jamais dans l’histoire politique du Sénégal, une coalition aussi forte n’a pu tenir pendant plus de 5 ans. La coalition Benno bokk yaakaar (Bby), sous l’égide de son excellence, le président de la République, Macky Sall, un homme de parole, un fédérateur, une homme reconnaissant, a su surmonter les humeurs des uns et des autres pour au profit de la survie de la dite coalition pour l’intérêt et la stabilité de du Sénégal. Car, malgré les soubresauts politiques, il ne fait aucun doute que l’Apr participera à une élection en dehors de la coalition de Benno bokk yakaar. N’en déplaise à ses détracteurs, la coalition Benno Bokk Yakaar prouve aujourd’hui qu’elle est une addition de volontés sincèrement orientées vers un compagnonnage durable.

Les belles performances de l’agriculture, considérées comme le secteur moteur du Plan Sénégal Emergent (PSE), sont le fruit d’une politique mûrement réfléchie, d’une stratégie coordonnée et bien mise en œuvre par son excellence, le président de la république Macky Sall qui durant les 5 années passée à la tête de la magistrature suprême n’a ménagé aucun n’effort pour le développement du Sénégal.

Le Plan Sénégal Emergent (PSE), est le référentiel unique des politiques publiques et qui est structuré autour de grands projets qui ont connu un début de réalisation pour certaines et pour la plupart, qui ont déjà été inaugurées.  En matière d’infrastructures, les exemples foisonnent. Nous sommes partis de 36 kms d’autoroute en 2012 à plus de 60 kms en 2012, avec une perspective de 221 kms d’autoroute en 2019, à travers le programme de l’autoroute Ila Touba en construction.   il n’y a pas eu un seul espace du territoire sénégalais où les Sénégalais qui y vivent ,n’ont pas été impactés par l’action du Président Macky SALL, à travers diverses réalisations dont des pistes de production, dans le cadre du PUDC, l’électrification rurale, la fourniture d’équipements aux femmes pour alléger les travaux domestiques, mais surtout, pour créer les conditions d’une économie rurale.   Sans oublier le programme de la Couverture maladie universelle (Cmu) dont l’objectif de cette initiative est d’améliorer l’accès aux soins de santé pour tous les Sénégalais. C’est pour atteindre cet objectif que le Gouvernement a créé l’Agence nationale de la Cmu avec 375000 Mutuelles de santé vont soutenir ce programme. L’électrification n’est pas en reste avec 2840 villages qui ont bénéficié de l’électricité rien qu’en 2015.

A cela j’ajoute la baisse du coût de l’électricité et la création de centrales solaires dans différentes localités afin que les populations dans le fin fond du pays puissent accéder à cette nécessité. Les foyers religieux ne sont pas oubliés par le Chef de l’Etat avec la modernisation des villes religieuses. Un programme bien apprécié par les chefs religieux qui sont des régulateurs sociaux .

Dans le secteur de la production agricole, par exemple, sur 5 ans, nous sommes passés de 300.000 tonnes de riz paddy à près d’un million de tonnes par année. Une première au Sénégal.

Dans un autre registre nous tenons à éclaircir la lanterne de certains compatriotes sur le cas Touba. Nous démentirons a ceux qui disent que Macky Sall n’aime pas Touba ou il n’a rien fait à la ville sainte de Cheikh Ahmadou Bamba Mbacké. Macky Sall a montré sa considération à Touba sur tous les plans. Macky Sall a injecté plus de 500 milliards en investissements directs dans la capitales du Mouridisme. Il faut reconnaître que le président de la République, Macky Sall a fait preuve de sincérité dans son engagement avec des projets tels que : la route bitumée de  Keur Gana à Tawfékh (3milliards  5oo). L’assainissement  de la ville sainte d’une valeur de (10milliards). Ce, en plus  de celui du périmètre de la  grande mosquée pour les eaux usées d’une valeur de 5 milliards. Bref, d’importantes réalisations telles que l’Autoroute Ila Touba. Et ce n’est pas tout. Le chef de l’Etat voue un grand respect envers le  khalife général des mourides en lui demandant son avis sur beaucoup de choses qui font polémiques dans le pays.  En plus d’autres marques de considérations qui pourraient tenir sur un livre.

Ainsi, nous félicitons Moustapha Cissé Lo qui fait des efforts qu’il a consentis pour aider les démunis dans la ville sainte de Touba et partout au Sénégal. Il a toujours manifesté sa détermination et sa sincérité bien vraie qu’il dit ce qu’il pense non pas pour semer le désordre mais pour l’émergence du Sénégal. Et il est accessible partout. De ce fait, il est très sollicité à Touba par de grands dignitaires religieux. Il met des centaines de millions pour les besoin du Grand Magal et Gamou ou autres cérémonies dans le département de Mbacké… L’honorable, Moustapha Cissé Lo a fait un excellent travail au parlement de la CEDEAO que même le chef de l’Etat l’a apprécié, donc c’est une fierté pour la ville sainte. Il est le 1er vice- président Assemblée nationale du Sénégal et président parlement Cedeao, cela montre que il est un grand homme. Et il a gagné la confiance du président. Cependant, il a tous les mérites pour diriger notre assemblée et mêmes les compétences requises pour diriger le pays.

A la lumière de ce bilan et au regard des perspectives, les Sénégalais devraient « donner au Président Macky SALL un second mandat en 2019 pour qu’il puisse poursuivre la courbe de ses bonnes actions pourvu au développement de notre cher Sénégal. »

* Responsable Apr

senego
Leave a comment