Seul commandant à bord : Comment Wade a fait suinter son « navire » !

0

Tout est engendré après la mise en place du nouveau Secrétariat exécutif national (Sen) par Wade donnant tous les pouvoirs à son fils et aux plus proches collaborateurs de ce dernier. Seul commandant à bord, Wade a fait suinter son «navire» vieux de 45 ans.
Guerre de positionnement…
Un vent de rébellion souffle contre Me Abdoulaye Wade après la composition du nouveau Secrétariat exécutif national (Sen) du Pds. Babacar Gaye, Me El Hadji Amadou Sall, Cheikh Tidiane Seck, Aminata Sakho, Alinard Ndiaye… ont décliné les postes qui leur ont été affectés dans le nouvel organigramme du parti libéral. Tous contestent vivement les décisions du Secrétaire général national du Pds, Me Abdoulaye Wade.
Abdoulaye Nguer Bâ considère ce remaniement comme un «testament familial totalement illégal, car violant entièrement les statuts et règlements du Pds». Le proche d’Oumar Sarr écarté par Wade de prévenir : «es libéraux authentiques, les Wadistes de souche, les responsables et militants de base porteront le combat pour sauver leur patrimoine que constitue le Pds».
Le «commandant» Wade contesté
Ce qui n’est jamais arrivé au Pds, arriva. Abdoulaye Wade, seul commandant à bord du navire bleu qui a décidé de redonner un souffle à son parti, le Pds, suite à la mise en place du nouvel organigramme, fait l’objet de vives contestations, venants de ses plus proches lieutenants qui lui sont restés fidèles. Une première dans l’histoire du parti.
D’abord, c’est El Hadji Amadou Sall qui a ouvert le bal en adressant une note à Wade : « frère Secrétaire Général National du PDS… Pour des raisons personnelles, je vous remercie de pourvoir à mon remplacement du poste où vous m’avez « nommé ». Restant naturellement membre du parti auquel j’ai adhéré en 1974, Je vous prie de croire, Frère Secrétaire Général National, à l’assurance de mes sentiments militants. Dakar, le 10 août 2019».
Babacar Gaye, ancien porte-parole du Pds dira à Wade : « à l’attente de plus amples informations sur les motivations d’un tel chamboulement, je vous saurais gré de bien vouloir me libérer des charges de Secrétaire national, président du Comité national permanent d’organisation que me confère votre dernière décision. Au demeurant, je reste membre du Parti Démocratique Sénégalais et garde mes fonctions de Secrétaire général de la fédération de Kaffrine que m’ont confiées les militants du département éponyme », a-t-il réagi.
Dans le nouveau Secrétariat national du Pds, le pape du Sopi a promu son fils, Karim Wade, qui occupe, désormais, le poste éminemment stratégique de Secrétaire général adjoint chargé de l’orientation, de la modernisation et de l’élaboration des stratégies politiques du parti. Le nouvel organigramme consacre un collège des secrétaires généraux adjoints, un pool des porte-paroles et un collège des conseillers du Secrétaire général national.
Senegal7

Leave a comment