L'Actualité en Temps Réel

Seydou Gueye: «On ne peut pas saboter le dialogue pour des histoires de Karim Wade»

0

Vingt-quatre heures après l’annonce par le chef de l’État, lors de la réunion du Conseil des ministres du mercredi 18 mai dernier, de l’ouverture du dialogue national inclusif le 28 mai prochain, le ministre auprès du président de la République et porte-parole du gouvernement, Seydou Gueye, revient pour apporter quelques précisions sur cette rencontre en faisant savoir que «Le président a juste donné le cadre» et que «rien n’a été décidé pour le moment».

Interpellé en effet par la rédaction de « Sud quotidien », sur les modalités et les dispositions pratiques de ces prochaines concertions, officiellement appelées dialogue national, le ministre et porte-parole du gouvernement Seydou Gueye a tenu à préciser que « rien n’a été décidé pour le moment ».

Pour le responsable aperiste, « le président de la République a bien précisé que le dialogue porte sur des questions exclusivement d’intérêt national. Personnellement donc, la question de la libération de Karim Wade est sans objet. On ne peut pas saboter le dialogue pour des histoires de Karim Wade».

Non sans ajouter : « C’est le président qui a l’initiative de dialoguer. C’est à lui de définir avec les différentes parties prenantes  l’ordre du jour».

laissez un commentaire