Si j’étais Macky Sall : «j’allais reconduire Abdallah Dionne pour sa loyauté sans faille»

0

Cinq bonnes années passées à la tête du Gouvernement avec l’esprit d’avoir bien accompli la mission assignée, Mahammed Boune Abdallah Dionne, a battu le record de longévité depuis 2 000 à la Primature. Ce, grâce à la loyauté sans faille à Macky Sall pour qui il était le Directeur de Cabinet, lorsque ce dernier était premier ministre de Wade vers les années 2007. Depuis son arrivée à la primature, le phénomène de dualité au sommet de l’Etat n’est plus évoqué. Ainsi, si j’étais Macky Sall : «j’allais reconduire Abdallah Dionne pour sa loyauté sans faille».

Une loyauté qui explique la longévité…

Le compagnonnage entre les deux hommes qui explique leur parfaite entente commence au moment où Macky Sall était premier ministre de Wade. Abdallah Dionne a été son Directeur de cabinet. Nommé le 6 juillet 2014 en remplacement de Aminata Touré, Mahammed Boune Abdallah Dionne est en passe, s’il est reconduit à l’issue du prochain remaniement pour le second mandat de cinq ans de Macky Sall, de battre un record, depuis l’alternance de 2 000. Et si j’étais %Macky Sall, je n’allais même pas hésiter à lui remettre à la tête du Gouvernement.

En effet, Dionne est présentement dépassé au poste de Premier ministre par Abdou Diouf et Habib Thiam, avec respectivement 10 et 7 ans de l’indépendance à nos jours. Cependant, force est de reconnaitre que les deux socialistes étaient des responsables politiques qui, ont été façonnés par leur mentor, Léopold Sédar Senghor. C’est-à-dire, ils sont restés des années durant à ses côtés en tant que Président avant d’atterrir à la primature.

De sa part, Dionne n’a pas eu cette chance. Il est arrivé à la primature comme un technocrate et n’ayant auparavant fleurté avec la politique de manière active comme ce fut le cas avec Abdou Diouf et Habib Thiam.

C’est cela qui a attiré l’attention de l’opinion. Ce, en sus de son sens de management qui a séduit plus d’un Sénégalais.

…Toujours au charbon sans se soucier

Abdallah Dionne est Premier ministre qui travaille exclusivement pour son président et accepte d’aller au charbon sans se soucier d’une quelconque carrière politique comme l’ont muri en cachette ses prédécesseurs Abdoul Mbaye et Mimi Touré, accusés d’avoir des ambitions présidentielles inavouées.

Mahammad Dionne travaille pour le président Macky Sall sans arrière-pensée puisque selon ses proches sa carrière est liée à celle de Macky et s’arrêtera avec Macky.

Il consacre tous ses efforts dans la réussite du programme du président de la République. Cela, Macky Sall l’a compris en l’envoyant dans les zones de conflits les plus compliqués comme celui du monde des enseignants où le premier ministre a obtenu des trêves du syndicat autonome de l’enseignement supérieur (SAES) et du Front unitaire des syndicats de l’enseignement (Fuse) d’enterrer la hache de guerre.

Bien avant cela, Dionne a réussi à décanter la situation des victimes de la Cité Tobago en leur trouvant un site de recasement pour plus de 350 maisons à Ngor.

En sus, Macky Sall l’envoie dans le bourbier de l’Apr où une crise secoue le Réseau des enseignants de l’Alliance pour la République (APR). le chef de l’Etat l’a instruit de travailler à rapprocher les deux camps qui se regardent en chiens de faïence afin que ladite entité puisse reprendre sereinement ses activités. L’un est animé par Youssou Touré, l’autre par Hamath Suzanne Kamara. Et Dionne avait déjà reçu les deux camps, séparément.

Dionne devenu incontournable, même au sein de Benno

Après avoir assuré une éclatante victoire à la coalition présidentielle Benno Bokk Yakaar en tant que tête de liste nationale aux législatives.
Visiblement, Dionne est devenu un phénomène qui emporte tout sur son passage. D’autant que dans sa région, les quinze collectivités locales, jadis favorables à Idrissa Seck, lui ont tourné le dos en s’engageant à accompagner le Président Macky Sall dans l’exécution et la mise en œuvre du Plan Sénégal Emergent. Les maires de ces communes, présents à la Place de France, aux côtés de leurs administrés, ont réitéré leur volonté d’asseoir une domination sans partage de Bby et cela met à l’aise toute la coalition.

Lors de ces législatives, le Premier ministre a déchaîné les foules partout à travers le pays au point de devenir la grande révélation.

Car, sans conteste, Abdallah Dionne, Premier ministre a été la grande révélation du scrutin. D’aucuns avaient parié sur le fait que son profil de technocrate ne lui permettrait pas de prospérer dans ce nouveau costume très politique de tête de liste de la coalition au pouvoir.

L’homme de confiance du Président Macky Sall s’est pourtant révélé en redoutable politicien ayant mené une campagne efficace tout en préservant, dans l’ensemble, la cohésion dans son camp. Une vraie métamorphose qui le positionne désormais comme le 2e homme fort de l’Apr. Mission accomplie avec une victoire de Benno Bokk Yakaar qui a renouvèle ainsi sa majorité à l’Assemblée nationale, permettant au chef de l’Etat et son gouvernement de dérouler leurs feuilles de route pour un Sénégal émergent voulu par Macky Sall, dés son accession à la magistrature suprême.

Ainsi, si j’étais Macky Sall : «j’allais reconduire Abdallah Dionne pour sa loyauté sans faille».
senegal7

Leave a comment