L'Actualité en Temps Réel

Si l’histoire se répète : Macky fera d’Ousmane Sonko, un Président de la République !

0

Les sénégalais se surprennent d’une Adji Sarr au massage énigmatique,  au gousset vide, enhardie dans un complot désuet préjudiciable à la démocratie. Il fallait bien que cette Fatickoise se transforme en devineresse  envoûtée par des cagoulards  éperdus, pour oser accuser ouvertement un patient soucieuse de sa santé. L’épicentre du Covid-19 minimise son bilan macabre sous nos cieux au profit d’une vaste entreprise de déstabilisation d’un opposant aux ambitions débordantes. Le comble du désespoir, c’est que la santé de nos compatriotes reste submergée par la politique. Le comble !

Au moment où les sénégalais ne savent plus à quel saint vouer leur sort, relativement à la propagation du coronavirus aussi implacable que macabre, un repas froid leur est servi par une masseuse spéciale qui répond sous le nom de Adji Sarr.

A raison ou à tort, cette dernière accuserait le leader de Pastef de viols et de menaces de mort. Un coup de massue retentissant, une aubaine qui fait bien le bonheur de ces cagoulards tapis dans l’ombre et qui continuent de tirer les ficelles.

Last but least. Mais ce qui est regrettable dans cette affaire, c’est que le pouvoir de Macky Sall ne semble pas préoccupé par les nombreux sénégalais grabataires  et tenaillés par le Covid-19 et le bilan macabre  qui en découle. Ce qui l’intéresse, c’est virtuellement son 3e mandat.

Le processus de liquidation  de ses adversaires à l’interne  de son  parti ou de sa majorité s’élargit aussi à l’opposition. Macky est un Chef qui balaie tout sur son passage. Le Covid-19 est  aujourd’hui le cadet de ses soucis. Seul son 3e mandat l’intéresse au plus haut point.

Aujourd’hui, le regret des sénégalais, c’est  d’avoir compris qu’en réalité avec tout le tollé soulevé par le gouvernement et ses batteries de mesures pour  faire respecter les gestes barrières, l’épicentre du Covid-19 se transforme in fine  en objectif politique bien « achalandé ».

Le Chef de l’Etat Macky Sall  est devenu Premier sénégalais par le biais d’une cabale politique montée de toute pièce contre lui par le  pouvoir de Wade. Aujourd’hui s’il reproduit  ce même schéma sur Ousmane Sonko, c’est qu’il veut faire du leader de Pastef un futur Chef de l’Etat !

Assane SEYE-Senegal7

 

 

 

laissez un commentaire