Accueil Actualités Société africaine de raffinage : le collège des délégués critique la gestion...

Société africaine de raffinage : le collège des délégués critique la gestion de la société

La société africaine de raffinage (SAR) est en eau trouble. Le collège des délégués qui regroupe diverses organisations syndicales de la société a affiché son indignation suite aux perturbations notées dans les installations qui sont devenues non fonctionnelles depuis quelques jours, « plus de trois semaines, précisément 25 jours après l’arrêt total des installations de la SAR pour rupture de pétrole brut. Un autre arrêt pour les même raisons que les précédents. Le cercle vicieux et incompréhensible demeure et persiste toujours. Érigé en règle de gestion par nos différentes autorités, ce cercle vicieux finira par mettre à terre notre principal outil de souveraineté énergétique », note le collège des délégués dans un communiqué. Ce dernier a également vertement critiqué la décision de l’administration de procéder à des recrutements « népotique(s) de cadres sans respect des procédures et loi en vigueur et tout cela au détriment de la promotion interne. En effet, la direction a érigé en règle la mise à l’écart des anciens sur les postes de management malgré leur expérience et sacrifice consentis pendant des années comme en étaye la mise à l’écart de l’assistante du PCA au profit d’une nouvelle recrue sans expérience », s’indignent les syndicalistes.

Senegal7

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici