Accueil Actualités Son arrestation imminente : Sonko mime Idy

Son arrestation imminente : Sonko mime Idy

Le leader de Pastef, Ousmane Sonko a fait face à la presse ce jeudi pour prendre les Sénégalais à témoinn sur son éventuelle arrestation. Il a réclamé haut et fort qu’il ne souffre d’aucune maladie. Faisant allusion à son arrestation imminente par «le chef de l’Eat, Mack Sall».

C’était le même procédé qu’avait utilisé Idrissa Seck alors qu’il devait aller en prison dans le cadre des chantiers de Thiés, quelques heures avant son arrestation.

Récusant le juge du 8e cabinet, Ousmane Sonko a laissé entendre : «pour une fois, s’il (Macky Sall) veut me liquider, il faudra qu’il se salisse lui-même les mains, au lieu d’utiliser ce trio de barbouzes de la justice : Bassirou Guèye, Samba Sall et Mamadou Seck».

Mieux, il récuse formellement aussi bien la commission ad hoc et la plénière – qui doivent statuer ce vendredi sur la levée de son immunité parlementaire – que le juge du 8e cabinet, Mamadou Seck, qui a instruit le dossier à une vitesse expéditive. D’ailleurs, ses avocats ont déposé, hier mercredi, une requête en récusation.

«Quoi qu’il adviendra demain à l’Assemblée nationale, mon immunité parlementaire demeurera intacte», déclare Ousmane Sonko qui récuse la commission ad hoc tout comme la plénière de ce vendredi.

Pape Alassane Mboup