Accueil Actualités Son supposé divorce annoncé, Yakham Mbaye dément et réplique par une plainte

Son supposé divorce annoncé, Yakham Mbaye dément et réplique par une plainte

Yakham Mbaye est dans tous ses états après l’annonce, par plusieurs sites d’information, de son divorce avec son épouse. Le Secrétaire d’Etat à la Communication qui dément formellement, se dit choqué d’autant plus que sa femme est convalescente puisqu’elle avait été hospitalisée et qu’elle vient à peine de rejoindre la maison conjugale. Il a par ailleurs annoncé avoir saisi les associations et syndicats de journalistes, ainsi que son avocat en vue d’une plainte contre ceux qui ont divulgué cette information.

« En dépit d’une forte résilience que j’ai apprise à longueur d’épreuves, j’avoue avoir ressenti un énorme choc émotionnel en apprenant par voie de presse avoir divorcé de la femme que j’ai épousée en février dernier.

Tous peuvent comprendre mon état en sachant que j’ai pris congé de mon épouse vers 14h pour retourner au bureau. Elle était souriante et s’inquiétait de mon volume de travail, en dépit du fait qu’elle est en convalescence après avoir séjourné récemment à l’hôpital.

Pas un seul moment depuis le début de notre union, la moindre dispute n’a eu lieu entre nous.
Et voilà que j’apprends via voicidakar (repris par une multitude de sites et Facebook) qui me qualifie de « maître des divorces », que j’ai encore divorcé.

En dépit de la douleur de voir mon honneur étalé sur la place, ma réputation salie injustement, moins d’une semaine après qu’on m’ait traité de voleur de deniers publics et annoncé à Paris faisant du shopping (encore Internet), alors que j’étais à mon bureau, à Dakar ; en dépit du fait que je sais la réelle motivation de l’auteur de ces écrits diffamatoires ; en dépit du choc émotionnel ressenti par mon épouse (je prie Dieu que sa santé ne se détériore à nouveau) j’ai décidé de m’en remettre à Dieu et à la justice des hommes.

Pour que justice me soit rendue, j’ai saisi le Président de l’Association de la presse en ligne (Appel), le Cored et mon avocat, Me Ousmane Sèye ».

Yakham Mbaye

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici