L'Actualité en Temps Réel

Sonko-Badji-«Solutions» : Comptes et mécomptes d’un plagiat présumé !

1

Même si la rumeur n’aura duré que le temps d’une rose, l’accusation de plagiat faite par les détracteurs d’Ousmane Sonko pour son livre « Solutions » donne matière à réflexion. Loin de lui porter préjudice, c’est un énorme service que lui rendent ces critiques avec ce qui apparaît comme une publicité gratuite aussi bien pour Sonko que pour Ismaîla Badji, l’auteur « plagié ».

La politique, comme on le sait tous, n’est pas un long fleuve tranquille et les acteurs ne se font guère de cadeau. C’est donc de bonne guerre qu’aussitôt le livre de Sonko sorti, les partisans de l’APR le déchirent littéralement pour cause de plagiat. Sans avoir besoin de lire les deux livres, on se rend compte en se basant sur l’aspect purement formel, que les deux premières de couverture sont presque les mêmes. En effet, les deux titres se confondent à quelques différences près. Mais la question que l’on doit se poser est la suivante: suffit-il d’un simple titre pour établir le plagiat ? Selon le dictionnaire Le Grand Robert, le plagiat est l’action du plagiaire, une « personne qui utilise les ouvrages d’autrui en les démarquant et en s’en appropriant le mérite ». Ceci arrive très souvent dans le monde de la politique où la communication est le nerf de la guerre, selon Léral.net. Il faut cependant préciser que l’intertextualité admet que tout texte puisse en rappeler un autre et qu’aucun écrit, qu’il soit politique, économique ou même religieux, ne puisse être indépendant d’un autre. Peut-être est-ce ce qu’a compris l’auteur Ismaïla Badji quand il parle de « coïncidence » entre le titre de son livre et celui d’Ousmane Sonko. Plus important encore, la logique voudrait que ceux qui font le même diagnostic trouvent les mêmes maux s’ils sont d’égale compréhension de la chose. Au final, cette petite parenthèse fait sans doute le compte des deux auteurs qui se sont retrouvés pour dissiper tous les nuages. La situation que nous plonge ce bruit autour du livre du leader de Pastef n’est pas nouvelle puisqu’elle en rappelle d’autres, pas forcément des livres, qui ont tenu en haleine les observateurs de la scène politique.

Assane SEYE-Senegal7

 

 

 

Afficher les commentaires(1)