L'Actualité en Temps Réel

« Sonko et Bougane sont obligés de se battre ensemble ou périr»

Issue de la Direction générale des Elections (DGE), une troublante nouvelle est tombée annonçant que les listes de coalitions « Yewwi Askan Wi » et « Benno Book Yaakaar devant participer aux prochaines législatives sont irrecevables.

Mais à y regarder plus en profondeur, après la Grande Coalition Geum Sa Bopp, cette décision ne cache que l’exclusion définitive de Yewwi Askan Wi. Face à la broyeuse de l’opposition, Ousmane Sonko et Bougane Guèye Dany sont obligés de se battre ensemble ou de « périr politiquement ».

Tuer et enterrer le démon de la division. Maitriser les contours de l’arène politique est assez complexe, mais force est de reconnaitre que les deux leaders affichent la même détermination de faire déguerpir la régime de Macky Sall, qui aujourd’hui commence à habituer les Sénégalais à l’idée d’un troisième mandat. Les preuves sont flagrantes du coté de Gueum Sa Bopp que son élimination a été faite sur commande, laissant passer des alliances minuscules et presque méconnues des Sénégalais.

Avec cette décision qui tombe, c’est au tour de Sonko et leur Coalition de passer sous le couperet du régime. Affichant leur fermes décisions de dire non à ce qu’ils considèrent une flagrante forfaiture, Ousmane Sonko et Bougane Guèye Dany de se battre ensemble, pour tuer et enterrer le démon de la division. Et comme l’appel de l’hymne national lancer leur « Ô Sénégalais debout… », même si YAW a une dernière chance au Conseil constitutionnel accusé d’agir sur « télécommande » et qui sans pression populaire ne validera pas sa liste.

D’ailleurs réagissant à la sortie du ministre de l’intérieur (qui membre de Benno ne saurait être neutre, c’est flagrant), le juriste Seybani Sougou martèle que « la décision d’Antoine DIOM tendant à déclarer la liste nationale de YEWWI ASKAN WI irrecevable (titulaires) est une grossière manœuvre de diversion vouée à l’échec, et une pirouette visant à déclarer à posteriori incomplète, une liste complète au moment du dépôt. »

« Le Conseil Constitutionnel annulera la décision d’Antoine DIOM déclarant la liste nationale de Yewwi (titulaires) irrecevable car elle ne repose sur aucun fondement juridique. Dans sa décision n°1/E/2022 du 21 mai 2021, le Conseil Constitutionnel a déclaré irrecevable, les recours de YEWWI et de la coalition GUEM SA BOPP, au motif que selon les dispositions de l’article LO.184 de la loi n°2021‐35 du 23 juillet 2021 « seuls les actes du Ministre chargé des élections pris en application des articles L179, L180 et LO.183, peuvent être contestés par les mandataires ».

Cette décision signifie tout simplement que le Conseil Constitutionnel n’a pas statué sur les requêtes des 2 coalitions précitées du fait que leurs recours ne visaient pas expressément un acte pris par le ministre, en application des articles précités.

En tout cas, pour ces législatives et l’horizon 2024, Ousmane Sonko et Bougane Guèye sont obligés de se battre ensemble ou périr.

Mouhamed Cissé
Journaliste – Consultant