Sonko, Khalifa Sall, Barth’, Déthié Fall… : Quel Premier ministre en cas de victoire de Yewwi Askan Wi ?

Les prochaines élections risquent d’être sérieusement disputées. Malgré les menaces, Yewwi Askan Wi n’émet pas des velléités de boycott et malgré le rejet de leur liste des titulaires, Sonko et Cie ne comptent pas laisser le terrain à la coalition de la majorité. Les enjeux sont si énormes pour laisser la voie libre à Benno et aux autres coalitions. Avec une très belle percée lors des précédentes élections locales, Yewwi Askan Wi reste convaincu qu’elle a les moyens, une première dans l’histoire, de contrôler l’Assemblée nationale et d’imposer une cohabitation au Président de la République.

Avec le cas de figure d’une victoire de l’opposition, Macky Sall a clairement accepté l’idée de la nomination d’un de ses adversaires comme Premier ministre, « les élections locales passées, nous avons encore un scrutin : les Législatives de juillet. Il m’a paru plus logique d’attendre leurs résultats pour désigner le Premier ministre qui sera issu de la formation qui les aura remportées », avait-il confié à nos confrères de Jeune Afrique. Macky Sall semble ainsi préparé à l’hypothèse d’une victoire de ses adversaires. Mais le cas échéant, quelle sera la personnalité que va proposer Yewwi Askan Wi pour diriger le Gouvernement ? Les figures ayant la stature pour porter cette responsabilité ne manquent pas dans cette coalition.

Tête de file de l’opposition, Ousmane Sonko à la carrure pour assumer cette responsabilité. Seulement, ce dernier a clairement soutenu qu’il ne compte plus rencontrer le Chef de l’Etat en dehors du jour de sa passation de service avec lui. Yewwi pourrait également miser sur la jeunesse de Barthélémy Dias pour siéger avec Macky Sall en conseil des ministres. L’actuel maire de Dakar ne ménage certes pas le Chef de l’état mais peut également avoir des relations courtoises avec lui comme l’atteste leur dernière rencontre à l’aéroport Léopold Sédar Senghor au lendemain du sacre continental des Lions.

Yewwi Askan Wi compte également dans ses rangs des anciens ministres (Malick Gackou, Khalifa Sall, Habib Sy, Aida Mbodj) qui avec leur expérience gouvernementale peuvent assumer cette responsabilité. Mais, on en est encore loin… Macky Sall n’est pas encore disposé de voir ses adversaires l’encercler totalement à la table du conseil des ministres. Ca promet de chaudes empoignades lors des Législatives.

M. TINE-Senegal7