Sos Sahel veut restaurer 36 000 hectares de la bande des filaos

0

Dans le cadre de l’organisation de la 3e édition des Africa Days, l’Ong Sos Sahel a tenu, ce vendredi, une conférence  de presse pour dresser le bilan des précédentes éditions et décliner les perspectives pour 2019. A cet effet, elle a annoncé un projet de reforestation de 36 000 hectares dans la zone des Niayes. 

 

Pour mieux assister les agriculteurs de la zone des Niayes, dans la région de Thiès, Sos Sahel a lancé, en 2019, l’opération ‘’Sos verte’’ pour la reforestation de la bande des filaos. Ainsi, 36 000 hectares de terres seront restaurés pour la promotion de l’agriculture. ‘’La disparition des Niayes avec l’industrie extractive risque de nous installer dans un pays importateur de légumes, car la zone englobe 80 % de la production nationale. C’est la sécurité et la stabilité du pays qui en dépendent. C’est pourquoi nous avons lancé le programme de restauration de la bande des filaos. On a commencé avec un budget de 25 millions de dollars pour une période de 5 ans’’, a déclaré Sidy Sarr, le vice-président de Sos Sahel.

Outre le Sénégal, ce programme intervient dans cinq autres pays sahéliens, à savoir la Mauritanie, le Mali, le Niger, le Tchad et le Burkina Faso. Il a démarré en 2019 pour une durée 5 ans, avec un financement à hauteur de 100 millions de dollars pour toucher 1 700 villages.  Sos Sahel est une Ong créée en 1976 pour aider les pays sahéliens à développer la résilience, après la grande sècheresse de 1974. Depuis sa création, l’organisation lutte contre la faim, la malnutrition et l’insécurité alimentaire dans le Sahel, par la promotion de l’agriculture et de l’élevage. Ainsi, depuis plus de 40 ans, elle intervient en collaboration avec l’Union africaine, la Fao, etc., dans les domaines de l’agriculture et de l’élevage. L’organisation est  parrainée par l’ancien président de la République du Sénégal Abdou Diouf.

Saliou Ndiaye

Leave a comment