Stations services “Petrosen” : Moustapha Diakhaté tire à boulets rouges sur l’Etat

La mise en place des “essenceries” publiques dénommées “Petrosen” n’est pas du gout de Moustapha Diakhaté .Sur sa facebook l’ancien président gu groupe parlementaire de BBY à l’assemblée nationale qui plaide pour le secteur privé nationale estime qu’un État sérieux ne peut s’autoriser à gérer des stations services. En vendant du carburant, le gouvernement pratique une concurrence déloyale avec son secteur privé national a écrit Moustapha Diakhaté.
Voici in extenso son texte
Des « essenceries» publiques : une sortie de piste du Président Macky Sall
Un État sérieux ne peut pas s’autoriser à gérer des Stations service.
Bien au contraire, le gouvernement sénégalais doit aider le secteur privé national, qui a déjà fait ses preuves avec brio dans la distribution de produits pétroliers, à se positionner pour gagner des parts de marché des hydrocarbures, en perspective des les multiples découvertes de pétrole et de gaz.
C’est manquer de respect à Edk, Elton et Touba Oïl que de dire que c’est Petrosen Trading and Services qui va permettre au Sénégal d’avoir une maitrise parfaite de la filière de la distribution des Hydrocarbures.
Le vrai projet nationaliste c’est d’accompagner les privés sénégalais qui se battent dans la distribution d’hydrocarbures et non la création d’entreprises publiques de Stations Services.
En vendant du carburant, le gouvernement pratique une concurrence déloyale avec son secteur privé national.
Pour toutes ces raisons, j’invite les distributeurs de carburant à exiger l’abandon de l’initiative PST et la privatisation, sans délai, de ses stations mises en service.
Vive la République !
Vive le Sénégal !