Accueil Actualités Subvention aux centrales syndicales : Les 600 millions de l’Etat qui divisent...

Subvention aux centrales syndicales : Les 600 millions de l’Etat qui divisent les syndicalistes

La Fédération mondiale (Fsm) fustige la politique du gouvernement qui subventionne chaque année 600 millions de Fcfa aux quatre premières centrales syndicales qui sont venues en tête, lors des élections de représentativité.

La Fédération syndicale mondiale n’est pas du goût que l’Etat du Sénégal alloue depuis 2017,600 millions de FCFA aux quatre centrales les plus représentatives du pays. Alors que le recours en annulation  des élections de représentativité introduit par la Confédération nationale des travailleurs du Sénégal/Forces du changement (Cnts/Fc)n’a pas été vidé au niveau de la Cour suprême. » Les élections de représentativité des Centrales syndicales de 2017 du Sénégal se sont déroulées avec un taux de participation, de 28%.Ce qui veut dire que 72% de nos travailleurs n’ont pas participé au scrutin. Donc même si ces élections sont légales elles ne sont pas crédibles car il y a une majorité dormante. C’est ainsi qu’un recours d’annulation a été déposé par une centrale syndicale qu’est la Cnts/Fc auprès de nos juridictions mais jusqu’à nos jours ces syndicales qui arrivent en tête suite aux résultats provisoires bénéficient d’une subvention annuelle de 600 millions FCfa ».martèlent Cheikh Alassane Sène, coordonnateur du Fsm et ses camarades. Selon ces syndicalistes qui appuient le Bureau International du travail (BIT, l’Etat doit publier les résultats de ce scrutin pour  que les gens sachent qui a gagné, rapporte Walfadjri. Ces dit-syndicats sont d’avis que l’Etat ne peut pas continuer à verser chaque année 600 millions de FCFA à des centrales syndicales »,dénoncent-ils.

Assane SEYE-Senegal7

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici