Accueil Actualités Supercoupe d’Espagne : l’Athletic surprend le Real Madrid et rejoint le Barça...

Supercoupe d’Espagne : l’Athletic surprend le Real Madrid et rejoint le Barça en finale

Dans cette deuxième demi-finale de Supercoupe d’Espagne, l’Athletic Bilbao a disposé du Real Madrid sur le score de 2-1. Le club basque défiera le FC Barcelone dimanche soir en finale.

Qui décrochera le dernier billet pour la finale de la Supercoupe d’Espagne et défiera donc le FC Barcelone, tombeur de la Real Sociedad aux tirs au but mercredi ? Pour cette deuxième demi-finale, le Real Madrid et l’Athletic Bilbao croisaient le fer ce jeudi à l’Estadio La Rosaleda de Malaga. Tenante du titre, la Casa Blanca voulait forcément rejoindre son rival catalan en finale, alors que la formation basque souhaitait créer la surprise. Pour ce match, Zinedine Zidane alignait un 4-3-3 avec Benzema devant. En face, Marcelino optait pour le 4-4-2 à plat avec un duo Raul Garcia-Williams en attaque.

Asensio très en vue mais malchanceux

Grâce à une bonne entame de match, les Merengues prenaient possession du ballon et s’approchaient des cages de Simon mais Hazard ne marquait pas malgré deux opportunités (10e, 12e). Face à des Basques en difficulté, les joueurs de Zinedine Zidane insistaient et la tête de Sergio Ramos finissait dans les mains du gardien adverse (17e). Et une erreur de Lucas Vazquez allait tout faire basculer. Auteur d’une mauvaise passe, directement sur un adversaire, le latéral madrilène tirait une balle dans le pied de son équipe. Dani Garcia lançait Williams qui laissait passer pour Raul Garcia qui marquait (18e, 0-1). Ce dernier n’était même pas très loin du doublé (23e).

Dos au mur, les Madrilènes se devaient de réagir et Asensio essayait de sonner la révolte avec une frappe non cadrée (26e) ou une déviation (31e). Mais encore une fois, le Real était plombé par une erreur… de Lucas Vazquez ! Dans la surface, l’Espagnol accrochait Martinez et Raul Garcia transformait le penalty (38e, 0-2). A la pause, le Real avait donc deux buts de retard. Il fallait donc bien repartir et c’est ce que faisaient Sergio Ramos et ses coéquipiers, comme en début de partie. Mais garder le ballon ne fait pas tout, loin de là. Car malgré une forte possession de balle, les occasions ne venaient pas.

Benzema redonne espoir au Real

L’Athletic gérait elle cette avance et Muniain ne passait pas loin du 3-0 sur un coup de tête (54e). Une nouvelle frayeur pour le Real Madrid, qui réagissait. Dans un temps fort, Asensio déclenchait d’abord une belle frappe qui fuyait la lucarne (58e), avant de trouver le poteau du gauche, en première intention (62e). En enlevant les deux erreurs individuelles en première période, le Real réalisait donc plutôt un match intéressant, et Asensio manquait toujours de chance en trouvant la barre transversale (69e). Ce que ne faisait pas Benzema, qui redonnait espoir aux siens (75e, 1-2). Il restait donc une quinzaine de minutes aux Merengues pour revenir et arracher une prolongation.

Mais avec ce but encaissé, les Basques ne tremblaient pas et se procuraient une nouvelle occasion mais Courtois sauvait les siens devant Villalibre (80e). Derrière, le Real Madrid pensait égaliser sur un nouveau but de KB9 mais le Français était cette fois-ci en position de hors-jeu (82e). Les Merengues ne rendaient pas les armes et Sergio Ramos, resté aux avant-postes, claquait une tête qui frôlait le poteau de Simon (87e). De l’autre côté, Casemiro réalisait un énorme retour sur Williams (90e+2). Mendy, lui, manquait le cadre (90e+6), alors que la VAR était encore sollicitée pour une potentielle main. Mais aucun penalty n’était accordé et l’Athletic s’imposait 2-1, rejoignant le Barça en finale.

Senegal7 avec Foot mercato

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici