Accueil Actualités Supercoupe d’Espagne : Ter Stegen envoie le Barca en finale !

Supercoupe d’Espagne : Ter Stegen envoie le Barca en finale !

Dans un match où les deux équipes ont eu leurs temps forts, ni le Barca, ni la Real Sociedad n’auront su prendre le meilleur sur leur adversaire. Il aura fallu aller jusqu’au penalty pour voir s’imposer les Blaugranas (1-1, 3-2 aux penaltys). Une victoire qui leur permet d’accéder à la finale de Supercoupe d’Espagne.

Le FC Barcelone, qui restait sur huit matches sans défaite se déplaçait sur la pelouse de la Real Sociedad pour la demi-finale de la Supercoupe d’Espagne. Un Barca qui devait faire sans Lionel Messi, incertain avant la rencontre en raisons de douleurs musculaires et qui avait préféré ne pas prendre de risque pour garder une chance de disputer une hypothétique finale. Antoine Griezmann, Ousmane Dembélé et Martin Braithwaite composaient la ligne d’attaque des Blaugranas. De son côté, Imanol Alguacil mettait en place son traditionnel 4-3-3 emmené par le trio offensif Oyarzabal-Portu-Isak. L’entraîneur espagnol espérait retrouver son football dans une période où son équipe n’a gagné qu’un seul de ses 11 derniers matches.

À domicile, les coéquipiers de Robin Le Normand entamaient bien la rencontre. Avec un pressing cohérent emmené par Merino, ils arrivaient à bien gêner les relances de Busquets notamment. Dans le premier quart d’heure, les occasions étaient du côté de la Real Sociedad. Portu ne passait pas loin d’inquiéter Ter Stegen après une perte de balle de Griezmann (10e) tout comme Le Normand sur corner quelques minutes plus tard (12e). Isak très en jambe sur le front de l’attaque ne parvenait pas lui aussi à battre le portier allemand en face-à-face (16e). Il aura fallu attendre la demi-heure de jeu pour voir les Barcelonais enfin se montrer. Les quelques différences étaient faites par Ousmane Dembélé, très actif, qui a beaucoup tenté, mais qui a aussi eu beaucoup de déchet dans son jeu. À la 35eme minute de jeu, le Français avait déjà perdu 14 ballons. Mais finalement, c’est un autre Champion du monde qui s’est montré décisif. Après un bon mouvement, Griezmann servait parfaitement Frenkie De Jong, qui plaçait une jolie tête (0-1, 38e).

Dembélé a beaucoup tenté

Pas abattue après l’ouverture du score, la Real Sociedad revenait en seconde mi-temps avec l’envie de vite revenir dans le match. Et la main de De Jong qui offrait un penalty et donc un but à Oyarzabal a bien aidé (1-1, 47e). Le Néerlandais ne passait pas loin, dans la foulée, de se rattraper après une feinte de frappe sublime qui lui ouvrait le but de Remiro. Mais l’ancien de l’Ajax était repris de justesse par l’excellent retour de Gorosabel. L’un des duels du match se déroulait sans doute sur le couloir gauche. Nacho Monreal contenait toujours les offensives de Dembélé en essayant même de prendre le meilleur en attaque sur Mingueza. L’ancien attaquant de Dortmund touchait toujours énormément de ballon en essayant de provoquer son adversaire du soir (14 dribbles tentés, quatre fois plus que le deuxième meilleur dribbleur de l’équipe Pedri).

Mais côté Barcelone, il n’y avait quasiment rien à se mettre sous la dent. Marqués physiquement, les hommes de Ronald Koeman étaient moins précis dans les passes, moins tranchants. Les deux équipes baissaient peu à peu en intensité et ne parvenaient pas à prendre l’ascendant. Il fallait bien des prolongations pour les départager. Si le nouvel entrant Zaldua se voyait déjà donner l’avantage aux siens (93e) d’une frappe surpuissante, Ter Stegen ne l’entendait pas de cette oreille. Un autre entrant, Januzaj, se créait aussi quelques occasions en prenant plusieurs fois de vitesse Lenglet. Mais aussi et surtout en déposant une merveille de coup franc repoussé par le gardien allemand sur le poteau (117e). Le match finissait inévitablement aux tirs au but. Mais Ter Stegen, encore lui, toujours lui, était impassible ce mercredi. Il repoussait les deux des trois tentatives des joueurs basques (la troisième terminait sur le poteau.) et permettait à Riqui Puig d’offrir la victoire aux Blaugranas (3-2). Griezmann aurait pu donner la victoire à son équipe dans cette séance, mais son penalty ne trouvait pas le cadre. Pas de conséquence pour lui puisque le Barca file en finale de la Supercoupe d’Espagne et connaitra son adversaire ce jeudi après l’autre demi entre le Real Madrid et l’Athletic Bilbao.

Senegal7 avec Foot mercato

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

dix-sept − 4 =