Accueil Actualités Suprématie « blanche » dans le foot : Comment Pape Bouba...

Suprématie « blanche » dans le foot : Comment Pape Bouba Diop a brisé le mythe !

L’ancien milieu de terrain sénégalais Papa Bouba Diop, passé par Lens et resté célèbre pour avoir marqué face à l’équipe de France lors de la Coupe du monde 2002, est devenu une figure emblématique du foot mondial. En inscrivant  l’unique but du match d’ouverture Sénégal-France  à séoul en 2002,il a ainsi brisé le mythe de la supériorité « blanche » sur l’Afrique.

Le défunt Pape Bouba Diop qui a reçu à titre posthume les hommages mérités de tout le peuple sénégalais, à commencer par le Chef de l’Etat Macky Sall,a concédé à l’Afrique et à son pays, une victoire indélébile inscrite  dans les annales du foot mondial.

En effet face aux Bleus de Fabien Barthez, l’enfant prodige a inscrit l’unique but de la rencontre en laissant le Champion en titre s’incliner devant le Sénégal. Ce jour-là, des témoins nous rapportent que les français pleuraient à chaudes larmes puisqu’ils ne pouvaient pas imaginer une seule fois qu’un pays africain de la trempe du Sénégal puisse en arriver à battre leur équipe championne du monde en titre.

Par analogie, cette victoire constitue une étape dans la mystification de la suprématie de la race blanche dans le domaine du foot. Lé défunt Pape Bouba  Diop a en effet brisé ce mythe qui n’est pas des moindres. Celui de démontrer aux africains que le foot n’a rien de discriminatoire et que tous les peuples du monde sont d’égale dignité en termes de performances footballistiques. Et Pape Bouba aura démontré aux jeunes générations  qu’une Afrique en pleine foulée dans le foot mondial peut bel et bien remporter le mondial par ses performances exeptionnelles.

Assane SEYE-Senegal7

 

 

6 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici