L'Actualité en Temps Réel

« Sur les 5 députés du PS, je n’en vois pas un qui accepterait de se salir les mains… »

Monsieur le futur Président de l’Assemblée Nationale, un fort appétit vous est venu en bouffant la Mairie de Guédiawaye.
« Quand on mettra les cons sur orbite, t’as pas fini de tourner. » (Michel Audiard)

L’infame injure :

» Quatre députés du Parti Socialiste élus lors des dernières élections législatives m’ont promis leurs suffrages …. Ils ont juré » . Ce sont les propos du bourgeois gentilhomme version tropicale, selon la presse.

L’insulté

Sur les cinq députés du Parti Socialiste, je n’en vois pas un qui accepterait de se salir les mains et prendre le risque de soutenir, même en secret, l’élection de monsieur Ahmed Aidara ou Mamadou Dione à la présidence de l’Assemblée Nationale.

Ces députés sont des militants convaincus du parti socialiste avec lequel ils ont traversé des tempêtes et des déserts, dans la durée. Leur sens de l’honneur leur a permis de réaliser ce parcours respectable.

Le métier

Connaître du succès dans la revue de presse, c’est une question de » voix ténor et de cliché du genre soul pétrole ak gaz dou ko térè kheigne ». Khoromouna ! Parfois, une petite dose d’arrogance ou d’insinuation est nécessaire. Le métier de journaliste est beaucoup plus compliqué.

De même que, cela ne suffit pas pour diriger une institution. Il faut porter des valeurs et des compétences forgées par une instruction minimum et une riche expérience acquise dans la durée, souvent dans la souffrance. Kaala si ndigueu lagnoukoye ndieukeu takeu.

Le carrent

Lors de l’élection des membres du bureau municipal de Guédiawaye, Ahmed Aidara avait ordonné à Aliou Sall de quitter la salle de délibération. Pour lui, l’ancien maire ne devait pas prendre part à la séance. Il ignorait que monsieur Sall élu sur la liste de la coalition BBY était conseiller municipal et devait prendre part à l’élection des membres du bureau.

Il ignorait également que son élection au poste de maire ne lui permettait pas de désigner ses adjoints; et que les conseillers devaient élire ces derniers. C’est pourquoi il était occupé à jubiler et faire la revue de presse au moment où ses adversaires négociaient. Il avait également déclaré « la séance levée », dans son patois, et sans l’aval du représentant de l’Etat.

Ne sont ce pas la les symptômes d’une indigence culturelle et d’une méconnaissance des textes de loi qui régissent une compétition à laquelle il est engagé au plus haut niveau ? Le bourgeois gentilhomme ignore tout du Parti Socialiste et de l’histoire politique du Sénégal.

Le reste relève de la morale. Et dans ce cadre le Parti Socialiste après avoir mis les points sur les i l’autorise désormais à l’insulter. Je constate que le communiqué du PS n’est pas une réponse au coup de pied de l’âne.

Enfin je suggère à Ahmed Aidara de digérer la mairie de Guédiawaye, en faisant mieux ou autant que son prédécesseur, avant de s’offrir l’éléphant National. Oh le clavier; l’Assemblée Nationale !

Par Ibra Fall Secrétaire Général 22ème B
Parti Socialiste Pikine