Accueil Actualités Suspension de la chloroquine: Et si l’OMS voulait faire plaisir aux Etats...

Suspension de la chloroquine: Et si l’OMS voulait faire plaisir aux Etats Unis

L’organisation mondiale de la santé (OMS) a annoncé la suspension  “temporairement” des essais cliniques avec l’hydroxychloroquine. Une décision qui vient après la publication de “The Lancet”.

Une vaste étude publiée ce vendredi dans la très sérieuse revue scientifique américaine démontre que, pour soigner le Covid-19, l’usage de la chloroquine ou de l’hydroxychloroquine,  ne démontre aucun bénéfice face au virus.

Le dimanche  le président  Donald Trump avait  annoncé voir arrêté de prendre de l’hydroxychloroquine à titre préventif . Un  médicament qu’il avait commencé à utiliser des semaines au paravent.

Et 24 heure seulement après l’OMS annonce cette nouvelle décision. Alors qu’elle  a lancé il y a plus de deux mois des essais cliniques portant notamment sur l’hydroxychloroquine, baptisés « Solidarité », dans le but de trouver un traitement efficace contre le Covid-19.

Une décision de l’OMS que n’arrive pas à comprendre le Pr Didier Raoul. L’infectiologue français qui traite cette étude de « foireuse » se pose la question de savoir  » Comment voulez-vous qu’une étude foireuse faite avec les « big data » change ce que nous avons? ».

Cette nouvelle position de l’OMS ne ressemblerait-il pas à une opération de charme envers les USA? Il faut rappeler que Donald Trump avait menacé de quitter l’OMS. Le président américain accusé l’institution onusienne prendre partie pour la Chine. Des menace qui elles se réalisaient aller porter un gros coup dans sa gestion si on sait que l’USA font partie de  ses plus grands contributeurs.

Une affaire qui n’a pas encore révélé tous ses secrets. Et pendant ce temps, la Covid-19 continue à terroriser le monde.

Mouhamadou Sissoko-Senegal7

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici