Ageroute

Suspension de Twitter au Nigéria : Amnesty International invite l’Etat à revoir sa copie

Le réseau social avait supprimé, mercredi dernier, deux tweets du président nigérian, Muhammadu Buhari, dans lesquels il menaçait les indépendantistes biafrais en évoquant le conflit qui a fait un million de morts de 1967 à 1970.

Le gouvernement nigérian a annoncé hier, dans un communiqué, avoir suspendu les activités de Twitter dans le pays le plus peuplé d’Afrique.

Sur iRadio, Amnesty International invite les autorités Nigérianes à revoir leur copie  car elles violent le droit à l’information de son peuple.

Assane SEYE-Senegal7