Accueil Religion Tabaski 2020 : Le croissant lunaire parvient à unir les musulmans

Tabaski 2020 : Le croissant lunaire parvient à unir les musulmans

C’est officiel, la fête de la Tabaski sera célébrée le 31 juillet prochain à l’unisson au Sénégal. Un fait assez rare pour être relevé alors que ça devrait être banal pour un pays qui compte plus de 95% de musulmans.

La Commission Nationale d’Observation du Croissant Lunaire  a confirmé ce mardi 21 juillet 2020 la date de la célébration de la fête de la Tabaski. Une confirmation qui est venu 24 heures après l’annonce faite par  la coordination des musulmans du Sénégal.

Une unité d’action des musulmans de notre pays dans la célébration de cette fête relève de l’exceptionnel puisqu’il n’en est pas toujours ainsi. Un fait qui n’arrive pas tous les jours dans un pays qui compte portant 95 % de musulmans dans sa population.

Les fêtes musulmanes ont très souvent été célébrées dans la division. Deux, trois voir même quatre célébrations pour une seule fête qui devait normalement unir les croyants dans la dévotion envers leur créateur.

Après avoir débuté le mois béni de ramadan dans la dispersion, les musulmans sénégalais avait par la suite célébré l’Aïd El Fitr dans la division. Une première célébration avec la coordination des musulmans du Sénégal et une deuxième avec le reste des musulmans adeptes des confréries religieuses.

Alors que tout le monde s’attendait à ce que la même chose soit rééditée, le croissant parvient pour une fois à unir les sénégalais pour la célébration de la Tabaski 2020.

Un unisson recommandé par la religion elle-même, mais qui ne parvenait pas à se matérialiser dans la réalité. Les appartenances associatives ou confrériques prenaient à chaque fois le dessus.

Une célébration à l’unisson qui dépasse même les frontières du pays, parce que partout à travers le monde même  les fuseaux horaires ne sont pas parvenus à diviser les musulmans dans la célébration de l’Aïd El Kabir.

Une unité qui vient à un moment où la pandémie de la Covid-19 a fini de mettre à genoux le monde. En tous les cas, l’espoir de faire disparaître à jamais cette maladie est plausible par la volonté du Tout-Puissant qui bénit les musulmans à chaque fois qu’ils consentent s’unir comme ce sera le cas avec la Tabaski 2020.

                                                          Mouhamadou Sissoko-Senegal7

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici