Talk-show humiliation : une nouvelle pratique médiatique à combattre (Moustapha Diakhaté)

Au Sénégal, les talk-shows sont devenus de plus en plus des occasions pour humilier des acteurs politiques.

Ces émissions sont transformées, de plus en plus en rings où les animateurs s’acharnent sur les invités politiques notamment.

Le mauvais quart d’heure de l’ancien Premier ministre Souleymane Ndéné Ndiaye a passé dans un talk-show après le Maire Bamba FALL ou l’activiste féministe Gabrielle Kane interpelle les acteurs des médias.L’exigence de respect de la personne et de dignité vaut pour tout le monde.

Le Cored ou le Synpics doivent dénoncer, avec la même fermeté, la violence quelque soit la victime: un homme de médias ou invité politique.

Pour rappel, tout récemment un humilié, dans un talk-show britannique, a été retrouvé mort dix jours plus tard après avoir participé à une émission. Espérons qu’il n’y aura pas de médecin après la mort au Sénégal.

Vive la République !Vive le Sénégal !