L'Actualité en Temps Réel

Tamba : L’école des maris voit le jour à Paoskoto

Dans la zone sus sud-est du Sénégal, les femmes font face à de très grands défis, surtout  au plan sanitaire. L’excision y est toujours pratiquée, malgré toutes les campagnes contre ce fléau ; il en est de même pour les mariages et grossesses précoces.

Mais, depuis l’arrivée du projet d’amélioration de la santé maternelle porté  par l’Unfpa et affaires mondiales Canada, les stratégies de lutte se multiplient. A Tambacounda, dans la commune de Paoskoto, le corps médical est à pied d’œuvre, avec certaines personnes ressources de la communauté pour que les hommes s’investissent désormais dans la santé de leurs épouses.(…).L’école compte 15 membres dont certains sont désignés comme « maris modèles » et elle est supervisée par l’agent de santé responsable de la zone.

Tous les membres sont formés sur les thèmes ciblés. Sur la base de leur planification mensuelle les « maris modèles » organisent des discussions de groupe avec leurs pairs sur des thèmes autour des  consultations  prénatales et postnatales, l’accouchement assisté, la nutrition des femmes enceintes et allaitantes, la planification familiale, l’hygiène, les violences basées sur le genre(Vbg),mais aussi des problèmes de santé identifiés au sein de la communauté.

L’idée est d’encourager les hommes à accompagner leurs épouses tout au  long des processus. Sa mise en œuvre a commencé à avoir un impact très positif sur la santé des femmes et des enfants , renseigne Les Echos.

Assane SEYE-Senegal7